PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les alertes de la Cour des comptes à propos des finances de Metz

Point n°3 du conseil municipal municipal du 25 septembre 2014 :
Rapport d’Observations Définitives de la Chambre Régionale des Comptes de Champagne-Ardenne, Lorraine sur la gestion de la Ville de Metz.

Je ne m’attarderai pas sur ce rapport qui ne présente que peu d’intérêt car il couvre une période durant laquelle vous aviez encore les réserves financières de votre prédécesseur pour flamber et vous faire plaisir à savoir entre 2008 et 2012 !

Le compte administratif 2013 ayant commencé à révéler les failles de votre “bonne gestion”, il reste peu de temps avant que vous ne soyez obligés d’admettre que Metz est dans le rouge, comme vous êtes actuellement obligé de le faire à Metz Métropole.

Malgré tout ce rapport est riche d’enseignement et nous donne raison sur différents points et notamment la dérive quand aux subventions aux associations, sur les montants versés, le suivi des projets et surtout la transparence.
Il n’est pas dans mon intention ici de remettre en cause le travail de la majorité des associations qui fonctionnent grâce au bénévolat et assurent un rôle essentiel de lien social et qui elles, respectent les règle du jeu pour obtenir des subventions.

Je pourrais continuer dans une longue litanie du “Nous avions raison”, mais je voudrais m’attarder sur un point en particulier.
Celui de la dégradation des conditions de travail du personnel. Page 18 nous apprenons que le nombre de jours d’absence pour accident du travail a plus que doublé entre 2009 et 2011 soit une augmentation de 106% (page20). Et les absences ont aussi augmenté de +10% sur la même période (page 20). C’est révélateur pour ceux qui l’ignoraient encore d’une souffrance au travail à Metz. Et l’absence des uns aggrave la charge de travail des autres.
Car au-delà des finances, la bonne gestion d’une ville se mesure également à la façon dont on traite les personnels qui assurent tous les jours son fonctionnement. Et cela est un excellent indicateur de la bonne santé d’une ville.
Vous qui prônez sans cesse vos valeurs de gauche, semblez bien en peine quand il s’agit de les appliquer.

Je ne doute pas que les tracts d’auto-satisfaction soient déjà imprimés et prêts à être distribués, malgré l’avertissement de la CRC sur les recettes en diminution par rapport aux dépenses qui augmentent, avertissement que vous omettrez soigneusement de citer dans votre communication ! D’ailleurs le journal Le Point de juin 2013 (votre référence !), tout comme ce rapport vous mettait déjà en garde à ce propos, et malgré tout, aucune remise en cause de votre part. Le Point disait : “Pour conserver ses bons indicateurs, Metz va devoir maîtriser ses dépenses courantes, qui, mécaniquement, vont augmennter avec la création de nouveaux équipements(cantines, gymnases, …). En clair, tour de vis à prévoir ! ”

Mais puique tout va si bien j’aimerais que vous nous expliquiez pourquoi après avoir contracté un prêt de 10 millions d’euros en février 2014, prêt que vous avez dissimulé pour nous le présenter après les élections municipales, vous contractez à nouveau pour 10 millions d’euros via 3 emprunts, un de 5 millions, un de 2 millions et dernier 3 millions dissimulés dans le point 37 soit à la fin du conseil !?!
On peut d’ailleurs remercier toute l’assemblée presque unanime, majorité comme opposition, l’UMP, les Indépendants, le Modem, et les Vert qui vous ont accordé ce pouvoir d’emprunter sans vote du Conseil Municipal lors du précédent conseil en votant POUR à la diffférence du Front National qui a été le seul à voter CONTRE (conseil municipal du 03/07/2014, point n°6).

Ce qui porte à 20 millions l’emprunt rien que pour l’année 2014 sur une durée de 20 ans. Vous endettez ainsi les générations futures sans le moindre scrupule.

Pour finir M. le Maire, si Houdini possédait le don de disparaître, Vous, vous possédez celui de faire disparaître l’argent des Messins. A la différence qu’à la fin de son numéro, Houdini, lui, réapparaissait !

Réécouter l’intervention à partir de 66min11s

Jean-Michel Rossion, Conseiller Municipal du groupe Rassemblement Bleu Marine pour Metz à la ville de Metz
Les difficultés d'intégration à Metz
Les économies illusoires de la mutualisation ?
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :