PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les difficultés d’intégration à Metz

Le Conseil municipal du 25/09/14 a décidé de soutenir le dispositif « Passerelle ».

« Passerelle » a pour objet d’organiser la scolarisation dès 2 ans des enfants du « quartier prioritaire » de Borny. L’objectif (plus ou moins reconnu) est de favoriser la socialisation, non seulement des enfants, mais aussi en grande partie des parents d’origine étrangère, de leur faire découvrir le fonctionnement et l’apport de la scolarisation française.

Certes, si l’on veut l’intégration de ces personnes, il faut s’en donner les moyens. Mais ce dispositif ressort de cette fameuse Politique de la ville, qui est en réalité la gestion des difficultés d’intégration d’une immigration accueillie en trop grand nombre dans certains quartiers.

Politique dont les résultats ne sont pas à la hauteur des budgets colossaux qui ont été consacrés depuis les années 80, et singulièrement depuis la création du ministère de la Ville qui permit à Bernard Tapie de devenir ministre ! A Metz, ce dispositif Passerelle a un certain coût, puisque trois partenaires publics financent chacun un poste : un enseignant pour l’Education nationale, un ATSEM pour la Ville (29 273 €), un Educateur de jeunes enfants pour le CCAS.

C’est encore une manifestation de la « discrimination positive », contestable alors qu’il y a des besoins urgents, et qui concernent tous les enfants : par exemple l’accueil des enfants porteur de handicap, dont certains vivent une scolarité chaotique ou même ne peuvent être scolarisés par manque d’Auxiliaires de Vie Scolaire. C’est une réalité à Metz !

Françoise GROLET

 

 

La cagnotte de l'UEM pour combler les finances de Metz
Les alertes de la Cour des comptes à propos des finances de Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :