PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

La municipalité bisounours se sent « en état de grâce » : et vous ?

Conseil municipal du 29 mai 2019 : Françoise GROLET intervient dans le vote du Compte administratif 2018

Monsieur le Maire, 

Pour ce dernier Compte administratif 100 % socialo-écolo-communo- macrono-centriste, vous nous gâtez. Encore une conférence de presse au pays des bisounours ! Après votre « Metz vit un état de grâce » (sic, dans La Semaine), voilà votre adjoint au finances qui se gargarise (j’imagine la scène…) dans le Républicain Lorrain : « On est fier et il faut le dire ». C’est vrai qu’après ce dimanche de déroute électorale du PS, si ses dirigeants ne se chargent pas de leur autopromotion, ce ne sont pas les électeurs Messins qui le feront !

Je n’ai qu’un seul mot : DÉNI. Vous êtes dans le déni de réalité, et c’est grave quand on est au volant. Vous oubliez qu’au Budget 2019, vous avez aggravé la dette de + 18 millions ! Avec un slogan : « projeter, protéger, rassurer ». Mais… vous n’êtes vraiment pas rassurants !

Notre meilleur tract électoral, ce sont les feuilles d’impôts où les Messins ont constaté, année après année, que vos rentrées financières augmentent puisque leurs prélèvements s’alourdissent. Et je ne parle pas des factures d’électricité ou du ticket de stationnement ! Les foyers, les entreprises (via la Métropole où vous êtes coresponsables), sont dans un état d’exaspération fiscale face à vos cocoricos.

La seule réponse valable, c’est l’engagement de baisser les impôts.

Comment me direz-vous ?

  • Il va falloir revenir au bon sens : arrêter de vivre au-dessus de ses moyens, adapter les dépenses aux recettes. Arrêtez la fuite en avant : cessez de compter sur les autres (métropole, département, région, Etat, Europe) pour boucler les budgets, car c’est toujours dans la même poche que vous prenez.
  • Il va falloir consolider l’existant d’abord, plutôt que d’éparpiller l’action municipale.
  • Il va falloir enfin devenir responsable : nos concitoyens attendent que les services publics soient assurés au mieux.

Une nouvelle population dans les rues de Metz : les « migrants économiques » et faux réfugiés

Vous êtes dans le déni et refusez de voir l’état du commerce, de la sécurité, de la propreté, et plus globalement de l’attractivité de notre ville. Sans parler de la perte de son rang stratégique au niveau régional et au delà.

Vous promettez (au conditionnel) un frémissement des emplois ? En tous cas, pas des emplois municipaux (c’est l’austérité, 122 postes d’agents municipaux supprimés depuis 3 ans) ni dans les commerces ! 

Vous voyez aussi un frémissement de la population ? Je vais vous dire ce que voient les Messins, dans les rues, dans les équipements publics squattés, dans les logements sociaux : ils voient l’arrivée d’une nouvelle population, oui, des migrants économiques et faux réfugiés. Ils pèsent évidemment sur nos finances, pendant que 1/4 de nos concitoyens vivent dans la précarité, au dessous du seuil de pauvreté. 

Là aussi, il est temps de changer les choses. Les signaux donnés lors de ces élections européennes, y compris par la droite messine, me laissent penser que nous ne sommes plus seuls à dire tout haut ce que les Français pensent : il faut rétablir la justice pour nos compatriotes !

Françoise GROLET

Élue de la Ville de Metz et de Metz Métropole – Conseillère régionale du Grand Est 

Réunion mercredi 3 juillet : amis du RN, soyez les bienvenus à Metz !
"Plan de déplacements 2030" : Améliorons déjà ce qui doit l'être à Metz Métropole !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 commentaires
  1. Bonjour madame Grolet,

    Je viens de lire votre mail et je suis d’accord sur l’ensemble de vos opinions, mis à part votre critique vis-à-vis des 122 postes d’agents municipaux supprimés depuis 3 ans.

    Pour ma part, je trouve que c’est une bonne chose de réduire la masse salariale que représente les fonctionnaires car il y en a effectivement trop! Tout le monde le sait et le dit alors pourquoi ne dites vous pas que c’est une bonne chose? Ou plus simplement, n’en parlez pas dans ce cas. Les français veulent que le pays fasse des économies, et la réduction des fonctionnaires est une option à ne pas mettre de côté au vu de ce qu’ils coûtent! Il faut en tout cas mieux répartir leurs effectifs; moins de territoriaux et plus de police, justice et de soins.

    N’êtes-vous pas d’accord avec mon point de vue?
    Je me permet de vous écrire pour la première fois et je ne sais pas si je dois m’attendre à une réponse. J’espère simplement que le RN ne s’oppose pas à LAREM par principe, mais sait reconnaître les actions positives des gouvernements quand il y en a, même si ce n’est pas souvent!

    Cordialement,

    Patrice Cano.

    • Cher monsieur, merci de votre lecture et de vos remarques et objections, c’est ainsi qu’on avance. Concernant les suppressions de postes : il y a de bonnes économies et de mauvaises économies. Supprimer des agents qui font de la maintenance préventive, ce n’est pas gagner en efficacité. Supprimer des postes pour transférer au privé des activités importantes n’est pas forcément très sain. En revanche, il faut chasser les postes en « doublon » (trop nombreux dans notre « millefeuille territorial ») et se recentrer sur les missions essentielles de la ville. Comme vous le soulignez au niveau de l’Etat, où les fonctions régaliennes doivent être renforcées.
      Quant à notre positionnement : nous ne faisons pas d’opposition systématique et soutenons une bonne partie de ce qui est proposé. La seule question qui nous importe est : « ceci est il bon pour Metz et pour nos concitoyens ? »
      Bien cordialement, FG

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :