PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Transfrontalier : y a t’il un pilote dans l’avion Grand Est ?

Séance plénière du Conseil régional du Grand Est – Vendredi 28 juin 2019 à Metz. Françoise Grolet est intervenue sur les programmes européens FEDER FSE

C’est un point secondaire, mais il est vrai qu’en nous convoquant 10 jours avant à une commission réunie « surprise » sur le sujet, un 1er juillet à 18H, l’exécutif pourra décider tranquille !

Parlons donc des Fonds européens : 

Qui paye ? Le contribuable français, contributeur net au tonneau des danaïdes bruxellois. 

Ces subventions sont donc un juste retour d’une partie des milliards que la France verse à fonds perdus chaque année : 21,4 milliards contre 14,4 milliards en retour, PAC comprise. 

Et dans le même temps, l’Etat français serre la vis aux collectivités. 

8  milliards perdus, il y aurait de quoi abonder beaucoup de projets de développement de nos territoires, y compris dans le domaine transfrontalier !

ET en prime, il faut se plier aux objectifs édictés par la Commission européenne, et à sa procédure technocratique de montage, suivi, justification des dossiers, d’une complexité dissuasive, et générant des retards de paiement dramatiques pour les agriculteurs notamment. 

C’est donc un leurre total.

Dans la décisions modificative budgétaire que vous présentez, 89 millions € de fonds agricoles pour le développement rural sont annulés. A quoi sert votre ambassade à Bruxelles avec ses super charges salariales, si on n’est pas capable de mobiliser les fonds européens ?


On paye quoi ? 

Pas besoin de chercher bien loin : https://www.constellations-metz.fr/oeuvres/parcours1/4. En sortant de cet hémicycle, vous verrez !

« Une installation comique mettant en scène un homme politique en perdition, un président suffisant, qui ne doute de rien ».

S’agit il de Macron ? 

Donald Trump noyé dans la Moselle : une « oeuvre » du festival Constellations à Metz

Non ! Ce délire écolo-bobo représente Trump se noyant dans la Moselle. Pourtant il est beaucoup plus populaire dans son pays, parce qu’il FAIT ce qu’il DIT. Et c’est moins courageux que de viser le président de la Chine, plus gros pollueur de la planète…

Pris en charge à 60% par le Programme Interreg V Grande Région, le projet Pierres numériques a pour but de valoriser le riche patrimoine culturel de Metz, et ce grâce à l’outil numérique »

« Au total, cette initiative transfrontalière représenterait un coût de 7,6 millions d’euros, dont 2,2 millions pris en charge par la Ville de Metz, entre avril 2016 et mars 2019. En tablant sur une éventuelle manne européenne, à hauteur de 60% du budget prévu, ce coût serait ramené à 900 000€.

Le maire de Metz avait dit : « Pouvoir bénéficier de financements européens est un impératif. Si le projet n’est pas sélectionné, cela ne se fera pas. » (ToutMetz 27/04/16)  

=> Les fonds européens sont bien un effet d’aubaine, pour financer l’éparpillement des politiques et les dépenses de fonctionnement des collectivités françaises. 

Ne soyez pas étonnés du vote des citoyens français, qui nous ont placés en tête pour porter un message de bon sens au PE ! 

Le Grand Est héberge le Land de Sarre dans son Hôtel parisien

Un point est retiré de l’Ordre du jour de cette plénière : la convention d’occupation, par le Land de Sarre, de votre hotel parisien. Les media sont informés avant les élus, on ne fait même plus semblant ! Comme lorsqu’un ministre allemand participe au Conseil des ministres français, début juin, alors même que le Traité d’Aix la Chapelle n’est pas encore ratifié par le parlement français ! 

Politique de bilinguisme : nous demandons une convention Education nationale/Moselle

Un point présent mais tronqué : « Premières mesures en faveur DES langues et cultures régionales sur le territoire alsacien et mosellan » 

Dès la première phrase, il ne s’agit plus que du « territoire alsacien ». Cela confirme nos inquiétudes sur le manque de soutien à la politique de bilinguisme menée notamment en Moselle : à quand l’extension du dispositif à l’académie de Nancy Metz ? 

Après le capitaine de la péniche Grand Est, on est en droit de se demander : au vu de la faiblesse des propositions transfrontalières, y a t’il un pilote dans l’avion Grand Est ?

Françoise GROLET conseillère régionale Grand Est, conseillère municipale et communautaire

4 bonnes raisons de ne pas approuver la gestion 2018 de Metz Métropole
La municipalité bisounours se sent "en état de grâce" : et vous ?
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :