PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Gros (PS) n’augmente pas les impôts… mais ils augmentent !

Au Conseil municipal du 17 décembre 2015, le débat autour du Budget 2016  (pour un montant total de 208 millions 954 493 euros) a porté d’abord sur les ressources de la Ville : impôts, taxes, tarifs, dette… le ras le bol fiscal est une réalité chez nos concitoyens !

Françoise GROLET est intervenue au nom du groupe Front National RBM : 

« Monsieur le Maire, il paraît que vous aimez les compliments, je peux aussi le faire ! 
Alors Bravo ! Vous n’augmentez pas les impôts… mais ils augmentent quand même ! C’est du moins le paradoxe que nos concitoyens retiendront en lisant Metz Mag ou en regardant France 2… PUIS en recevant leur avis d’impôts pour 2016.

Bravo à l’élu en charge des finances pour ce résultat ; donc le produit des taxes augmente de 1,6% ! La taxe foncière a ainsi depuis 2008 quasiment rattrapé la taxe d’habitation, bravo ! Ce n’est pas favorable pour les propriétaires, mais c’est aussi pénalisant pour les locataires, sur qui les augmentations sont répercutées.
Notre ville a besoin de nouveaux habitants, et la vacance immobilière dont souffre Metz, c’est aussi des habitants qui fuient la fiscalité de notre agglomération.

S’il est vrai que les taux n’augmentent pas depuis 2010, reconnaissez que vous aviez augmenté la taxe d’habitation de 9.2% et la taxe sur le foncier bâti de 5.7% entre 2008 et 2010. Je ne vous féliciterai donc pas pour autant. Mais alors que la population (donc le nombre de contribuables) baisse, vos recettes augmentent… Comment ?

Pour la part due à l’augmentation des bases, il est vrai que c’est du ressort de l’Etat, mais vous avez bien laissé rouler l’augmentation proposée par les services fiscaux, parce qu’au final cela vous arrange de faire porter le chapeau, si j’ose dire, par l’Etat ! Si le maire veut peser de tout son poids sur l’administration, il le peut. Le Maire peut même baisser ses prélèvements, pour que la facture totale soit stable pour le contribuable : c’est possible !

Quant à l’autre raison de l’augmentation du produit des impôts, la municipalité y serait elle pour quelque chose ? « Je n’ai pas augmenté les taux » direz-vous. Mais revenons au Conseil de septembre 2015 : en rabotant les abattements sur la valeur locative moyenne de 15% à 10% sur les foyers de 1 ou 2 personnes, vous ponctionnez + 950 000 € d’impôts… bravo ! Sachant que les foyers composés d’une seule personne ne cessent d’augmenter à Metz, bravo et merci pour eux !

Bravo pour ce tour de bonneteau, si habilement présenté à distance du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) et du Budget Primitif (BP). Et merci pour les Messins, au pouvoir d’achat déjà bien écorné par les hausses de tarifs des services publics que vous avez décidées, et qui sont payées par tous : cantines, électricité, stationnement.. sans compter les hausses co-décidées par vous tous à Metz Métropole, comme les transports en commun !

Exemple pour le périscolaire : 130 000 € de plus seront payés cette année par les familles, dont + 3 000 € pour le périscolaire du matin, et + 127 000 € pour la cantine.
Impossible pour votre opposition de savoir dans ces augmentations la part due à la hausse de la fréquentation et celle due à la hausse des tarifs ! Et je laisse à part les + 294 000 € du périscolaire du soir, qui ne sont pas plus interprétables, vu le changement de facturation. L’augmentation de la fréquentation est en bonne partie induite par la toujours impopulaire réforme des rythmes scolaires ; elle représente des charges en plus pour les finances publiques comme pour les familles.

D’ailleurs, on note une hausse de la contribution au fonctionnement des écoles privées, + 43 000 € malgré la suppression injuste des aides aux Maternelles. Serait-ce qu’un nombre grandissant de parents choisissent l’enseignement privé qui n’applique pas la réforme des rythmes ?

Pour finir avec les recettes : les bases de l’impôt augmentent, les recettes dues aux tarifs augmentent… on aurait peut-être pu geler l’emprunt pour fonctionner à budget constant comme le font nos compatriotes, mais non ! Au train où vous allez, l’endettement explose ! Vous avez encore emprunté + 10 million 300 000 € en 2015, vous empruntez + 16 millions 600 000 € en 2016 : 60 % d’augmentation cette année, bravo ! Mais l’emprunt, c’est l’impôt de demain ! Au dernier Conseil municipal, on en est rendus à voter, pour 136 000 €, l’adhésion à l’Agence France locale qui permet une « maîtrise des intérêts de la dette », dont l’encours s’élève désormais à 40 millions € et atteindra 100 M € dans 4 ans. Bravo !

Pour résumer, Metz vit au dessus de nos moyens, des moyens de nos concitoyens ! »

(La suite du Budget 2016, côté dépenses, c’est en cliquant ici)

Françoise GROLET

Présidente du groupe FN RBM au Conseil municipal de Metz 

Revue de presse du conseil municipal de Metz du 17 décembre 2015
Filière d'immigration clandestine démantelée à Metz : le Front National avait vu juste !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. mais oui les contribuables doivent dire merci à M Gros !!!
    Il suffit de savoir compter :
    pourcentage de charges sur les factures d’électricité de l’UEM:
    -9-2-2010 ( après la nouvelle taxe créée par M. Gros) facture HT = 138 € , TTC = 181€ soit 31 % de taxes diverses
    -4-11-2015 ,Facture HT=91,48 € , TTC = 138,01 € ,=50,91% de taxes
    Ces taxes ont donc subi ,en 5 ans, une augmentation de plus de 64 %…Belle performance !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :