PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Graves dysfonctionnements à Metz Habitat Territoire : une action transparente est nécessaire

MHT

Colère surjouée du maire de Metz, imposée au Président de Metz Métropole ?

Lors du Conseil métropolitain du 25 juin 2018, j’ai interpellé le Président de Metz Métropole au sujet des problèmes de gestion de MHT.

Il est indispensable de bien connaître la situation, au moment de la fusion du principal office HLM de l’agglomération (10 480 logements), avec l’Office Public de l’Habitat de Montigny-les-Metz.

MHTLes élus des commissions Finances et Habitat ont été convoqués le 18 juin 2018 à une Commission spéciale conjointe pour prendre connaissance des résultats de l’audit commandé par la Métropole sur MHT. Un certain nombre de divergences entre les deux organismes ont été abordées (impayés, taux de vacance…) en présence de Mme Kaucic, présidente de MHT et première adjointe du maire de Metz.

J’ai expliqué à JL Bohl les insuffisances de cette réunion :

Au bout d’une heure, étonnée que la commission se conclue sans aborder les sujets qui fâchent, j’ai demandé au cabinet d’audit ses remarques sur les graves dysfonctionnements de MHT, qui ont été listés dans un rapport au vitriol de l’ANCOLS (Agence Nationale de Contrôle des Offices de Logement Social) qui n’a  pas été évoqué. Ma demande a reçu l’assentiment de certains élus. On m’a répondu qu’il n’y avait plus de temps pour en parler : c’est plus que dommage, c’est anormal ! Si on ne met pas sur la table les difficultés de façon transparente et si on ne présente pas d’engagements d’amélioration, la situation n’est pas près de s’améliorer.

Quel intérêt de financer un cabinet d’audit, de convoquer deux commissions pour présenter des résultats incomplets, et sans avoir ses préconisations pour l’avenir ? 

Malaise social à MHT

Le lendemain, le 19 juin, la presse locale se faisait l’écho de tensions importantes au sein du personnel de MHT. Lors du Conseil métropolitain du 25 juin, cette évocation a suscité une colère noire du maire de Metz, montant au créneau pour défendre Mme Kaucic, sa première adjointe et présidente de MHT. Il a accusé certains élus de manipuler le personnel. Pour ma part, je sais que MHT a été rebaptisée pour faire oublier l’ancien OPAC de Metz, lequel portait un nom prédestiné, sa gestion OPAQUE ayant conduit à un endettement vertigineux. Les turpitudes du présent ne nous font pas oublier celles du passé…

La dégradation du climat social ne doit pas masquer toutes les carences dénoncées par  l’ANCOLS : la politique d’entretien, la gestion des impayés, les irrégularités des travaux, l’absence de contrôle de la dépense !

Cette mauvaise gestion nuit certes au personnel, mais elle est subie par les foyers de l’agglomération locataires de MHT. C’est leur cadre de vie, leur sécurité et la salubrité publique  (Feux de poubelles à Devant Les Ponts : « on ne nous répond même pas »)  qui sont en jeu, et leur portemonnaie qui est ponctionné par les charges ( logements mal isolés, manque de prévention des impayés occasionnels).

Extrait du Républicain Lorrain du 20 avril 2018

Je conteste enfin la politique massive d’investissement dans la construction neuve au détriment de la rénovation du parc existant qu’on a laissé se dégrader. Tout le contraire d’une gestion de bon père de famille.

Erreur culminant lorsque MHT (comme d’autres bailleurs sociaux) s’offre des logements de luxe au dessus de Muse, le centre commercial XXL de la ZAC Amphithéâtre,  dont ils n’osent pas publier le montant !

MHT

Muse, une opération coûteuse : extrait du Républicain Lorrain du 28 /10/2017

Un coût de construction (en VEFA, clé en main) exorbitant de 197 000 € par logement : où est l’intérêt commun, celui de nos nombreux compatriotes en situation précaire qui ont besoin de logements sociaux ?

N’est ce pas plutôt l’intérêt de quelques uns qui est privilégié, par cette contribution de l’argent public à l’équilibre d’un projet privé ? En contradiction avec  les affirmations péremptoires de D Gros, qui s’est assez vanté que Muse était le plus gros chantier privé de France !


Le mode de gouvernance doit changer : si la seule réponse donnée est de cacher les problèmes sous le tapis pour ne pas fâcher certains élus, cette dérive va continuer d’obérer les finances publiques et l’action de Metz Métropole en matière de logement social.  J’ai demandé à Jean-Luc Bohl qu’une commission soit réunie à nouveau, pour aborder en toute transparence ces problèmes et les orientations à prendre.

portrait_groletFrançoise Grolet
Élue FN/RBM au Conseil municipal de Metz
Conseillère de Metz Métropole
Élue régionale du Grand Est – Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Stationnement, service public, sécurité : Metz "peut mieux faire"
Françoise Grolet interpelle le préfet : Clandestins, Basta !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. MHT encaisse les loyers et apl ,et des rappels de charges qui ne sont pas justifiées et exorbitantes
    Rien n’est fait, et c’est d’une crasse dans les communs , poubelles etc , rats , souris ,cafards et j’en passe
    Voitures sous sol désossées , des gens prennent l’electricité sur le commun…pas de portes d’entrée réparée , donc ouverte a tous…depuis plus de 2 ans…pas de volets , ni de joints aux fenetres , dot certaines ne s’ouvrent plus , en 30 ans que j’habite rien n’a été fait.
    Je n’en peux plus de leur incompétence et malgré les réclamations de la part de quelques locataires , MHT ne fait juste qu’encaisser notre argent et c’est tout , et n ‘oublie pas d’envoyer des lettres de relance pour les charges et tout,je refuse de payer pour rien ….
    Merci de bien vouloir me lire svp , toutes mes salutations les plus distinguées Madame.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :