PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

États généraux du commerce 2015 : « vous avez éteint la lumière ! »

Les Etats généraux du Commerce, organisés par Metz Métropole Développement et la Fédération des Commerçants, représentent l’occasion d’appréhender le moral et les tendances du monde commerçant à Metz.
C’est dans cet objectif que des élus et candidats FN de Metz sont venus suivre cette « grand’messe ».
Dans le cadre feutré de l’Arsenal, des tables rondes ont permis d’entendre consultants de cabinets d’études comme des acteurs locaux. Autant dire que la distanciation des premiers a été contrebalancée par la subjectivité de certains responsables locaux, pour qui à Metz, tout va toujours bien !

Jean-Luc Bohl s’est dit un « éternel optimiste » ; on peut le croire lorsqu’il ajoute que « Metz reste toujours très attractive ». Pour le président de Metz-Métropole, la Cathédrale de Metz fait partie des « marqueurs territoriaux très forts », noyée parmi le Centre Pompidou Metz, le Palais des Congrès ou l’hôtel Starck.

Ce manque de mesure et de discernement par rapport à notre patrimoine nécessite de rappeler que la Cathédrale est bien le premier monument visité par les touristes à Metz.

A suivi le diagnostic d’un spécialiste universitaire sur la place du commerce de centre-ville. Il espère que Muse ne sera pas aussi « catastrophique » pour le centre-ville qu’à Dijon.
Nouvelle cure d’autosatisfaction avec Patricia Sallusti, adjointe de Dominique Gros au Commerce, pour qui « on a un commerce vivant ». L’élue socialiste a pris le contrepied des tendances données par Philippe Guillaume (président de la CCI) sur la vacance immobilière, en affirmant « Nous n’avons pas les mêmes chiffres ». La vacance serait selon elle inférieure à la moyenne nationale.
Mme Sallusti a annoncé que 2 millions seront déployés avant l’ouverture de Muse pour retravailler l’attractivité du Centre-ville : parcours entre le centre piétionnier et le nouveau centre Muse, éclairage, ouverture le soir.

Deux remarques dans la salle ont été très applaudies.
– L’une demande une action publique pour baisser les loyers : « Les commerces sont le poumon de Metz. Les animations sont temporaires, mais le loyer, on doit le payer tous les mois ».

– L’autre a pointé du doigt les carences dans l’éclairage. « Quand on traverse Metz du nord au sud, c’est un trou noir, pour complaire aux talibans de l’écologie. Quand on éteint les lumières, c’est qu’on quitte la salle. Vous avez éteint les lumières ! »


Ecoutons donc les professionnels parler de ce qu’il savent, et que les élus fassent leur travail en agissant dans leurs compétences pour soutenir l’action des entrepreneurs ! L’attractivité de Metz, donc la prospérité, les emplois, la population, dépendent de ce retour au bon sens.

Budget Metz-Métropole : le discours de vérité du FN déplaît à JL Bohl
Dominique Gros est-il une chance durable pour les Messins ?
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :