PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Quel avenir pour le commerce au centre-ville de Metz ?

Au conseil municipal, le FN interpelle Dominique Gros sur la perte d’attractivité de Metz, notamment par un stationnement rare et cher.

Au conseil municipal, le FN interpelle Dominique Gros sur la perte d’attractivité de Metz, notamment par un stationnement rare et cher.

Question orale de Françoise GROLET lors du conseil municipal de Metz, le 25 février 2016.

Le 30 mars 2015, Monsieur le Maire de Metz, président de Metz-Métropole Développement, signait une convention partenariale avec l’ICN Business School pour mettre en place un Observatoire du commerce messin. Objectif : au delà de la cartographie des commerces existants ou vacants, l’évaluation du flux de passage devait permettre d’identifier les secteurs d’activité de façon dynamique. Suite au recensement du printemps 2015 par les étudiants messins, était annoncée pour septembre 2015 la présentation de l’analyse, et les données géolocalisées sur http://geo.metzmetropole.fr/ en accès libre et gratuit pour tous, entrepreneurs potentiels comme commerçants et clients. Mais depuis, pas de nouvelles de l’Observatoire du commerce messin !

Dans la compétition actuelle, cette initiative est pourtant particulièrement intéressante pour permettre à Metz de mieux résister à la crise de la consommation. Observer la réalité de la rue, l’analyser avec des données objectives, voilà qui pouvait aussi donner l’opportunité de corriger le sentiment public que le commerce se porte mal, et que les installations commerciales sont plus affichées que les fermetures. Nous demandons donc à connaître le diagnostic et les préconisations de cet Observatoire du commerce messin.

Metz, outre la crise, doit affronter la densité commerciale record du sillon mosellan, l’espace concurrentiel côtoyant bientôt le centre-ville avec Muse, ses 37 000 m2 de surface de vente, ses magasins, ses restaurants, ses parkings et son complexe cinématographique. Et pourtant, en face de Muse, une majorité de cellules à louer restent vides !

"Un cliché publié par le Républicain Lorrain : la rue Serpenoise dans les années 70. Un bâtiment très symbolique : ancien cinéma Palace, puis bientôt ancien C&A fuyant la gestion socialiste... Quel est son avenir, quel avenir veut-on pour Metz ?

« Un cliché publié par le Républicain Lorrain : la rue Serpenoise dans les années 70. Un bâtiment très symbolique : ancien cinéma Palace, puis bientôt ancien C&A fuyant la gestion socialiste… Quel est son avenir, quel avenir veut-on pour Metz ?

Beaucoup de commerçants et d’artisans s’inquiètent de cette spirale négative et se demandent quel est leur avenir au coeur de Metz. Avec la valse des franchises (après Jennifer, H&M, C&A) quelle image pour la rue Serpenoise, le « cardo maximus » de Metz ? La diversité des commerces, et notamment du commerce indépendant, est un atout à valoriser pour le centre-ville. Tous ceux dont l’emploi dépend de l’attractivité commerciale du centre-ville attendent que la réalité des choix politiques soit observée avec objectivité, c’est une base nécessaire pour stabiliser la situation et regagner des parts de marché.

Notre ville est, historiquement, Metz la commerçante, et elle le restera. Encore faut-il donner à ses acteurs, qui sont prêts de leur côté à faire les efforts nécessaires, les moyens de se démarquer, et fournir aux investisseurs potentiels les outils pour créer de la richesse au coeur de notre ville.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Conseil municipal de Metz : séance du 25 février 2016
Favoriser la pratique musicale à Metz
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. Plus ils vous coupent le son plus je vous soutiendrai ! Eux ils coupent le son nous on remet le son ! !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :