PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Débat budgétaire de Metz Métropole : les priorités du Rassemblement National

Intervention de Françoise GROLET au débat budgétaire de Metz Métropole – Conseil métropolitain du 8 mars 2021 

Dans ce budget 2021, je retiendrai trois morceaux de choix. Je vous cite : « Notre budget n’est pas un budget de rupture : le contexte ne le permet pas ». Nous pensons l’inverse : si justement, une rupture est nécessaire pour tirer les leçons de la crise !

Je continue de lire le rapport budgétaire : « Il n’est pas non plus un budget de stricte continuité car les temps ne sont pas au repli sur soi ». Voilà qui n’est pas très gentil pour Jean-Luc Bohl, ni très cohérent puisque vous avez toujours voté tous les budgets et toutes les décisions.  « mais au sursaut et à la résilience ». Je passe sur « Résilience »… l’abus de langue de bois est dangereux pour la crédibilité politique. 

« Sursaut », c’est bien notre réaction en lisant, en bas de la page 1, la première motion à voter : « Le Conseil de Metz Métropole DÉCIDE l’inscription au titre de l’exercice 2021 de crédits affectés au Cabinet du Président à hauteur de 722 400 € pour le recrutement au maximum de 7 collaborateurs, conformément à la réglementation en vigueur ».

Le budget du cabinet du Président explose à 722 000 € annuels : nous voulons des économies sur le train de vie  

L’explosion du budget dévolu au cabinet du Président de Metz Métropole en 6 ans

En 2020, le budget alloué au cabinet était de 405 000 € pour cinq collaborateurs. Quand vous avez annoncé la création de deux  postes supplémentaires, je m’étais fondée sur le budget antérieur pour évaluer à 550 000 euros la nouvelle enveloppe de votre cabinet. J’étais loin du compte. Ce n’est pas 160 000 € qui sont ajoutés mais 316 000 € pour 2 collaborateurs, donc un doublement des nouveaux salaires !


Je précise que depuis 2014, bien qu’il y ait eu une augmentation continue du nombre de collaborateurs (2,5 en 2014 – 5 en 2020), le coût moyen par poste était à peu près stable, environ 80 000 €. Avec vous, on bondit à 103 000 € en moyenne. Si on prend juste les deux derniers collaborateurs, c’est 158 000 €  par nouveau poste ! Le monde d’après est bien pire que celui d’avant… Avec les sacrifices quotidiens que font nos concitoyens, c’est juste incompréhensible. 

Françoise Grolet au debat budgetaire


Halte à l’escalade de la dette : L’emprunt annuel passe de 17 millions à 24,5 millions d’euros 

Ce budget se veut « respectant les grands équilibres ». Non, ce budget n’est pas financièrement équilibré avec un alourdissement significatif de la dette. En 2021, on empruntera 24,5 millions d’euros contre 17 millions d’euros l’année dernière. Et concernant la Taxe GEMAPI, il est annoncé qu’en plus des 1,1 million d’impôts, il faudra prochainement recourir à l’emprunt pour financer les travaux à venir. Comme d’habitude, l’Etat a transféré cette compétence sans les financements nécessaires, et transmis des ouvrages sous-entretenus depuis des années. 

Metz doit affirmer son atout transfrontalier par des actes, et non des rodomontades 

Encore un autre morceau de choix : « Avec une Alsace qui se renforce, avec la métropolisation du Grand-Duché du Luxembourg qui se renforce, nous nous devons de réaffirmer la place que nous occupons historiquement au sein de l’espace lorrain et de la Région Grand Est ». Enfin vous le reconnaissez ! Comment ne pas penser au meeting de la droite à Woippy pour les élections régionales de décembre 2015 ? Philippe Richert devant tous les ténors des 10 départements, promettait l’équilibre territorial et pourquoi pas Metz capitale. On a vu la suite ! Bien avant la fusion des départements alsaciens (la CEA), l’Alsace est sortie gagnante de 5 ans de Grand Est.

Notre positionnement sur la carte européenne est un atout majeur de développement : c’est la position du Rassemblement National. Voilà pourquoi notre métropole doit cesser les incantations sur le transfrontalier, pour présenter des projets concrets. C’est la meilleure façon de reconquérir notre place légitime, plutôt que de déclencher les hostilités au sud lorrain et de tout attendre du nord. 

Nous sommes attentifs à plusieurs points de ce budget : logement, déchets, bus et vélo, entreprises 

  • Le logement : Je répète l’urgence de la rénovation des logements sociaux, et de la politique d’accompagnement des copropriétés dégradées (« PACOD » : 396 000 €). Dans les quartiers difficiles, les modestes propriétaires sont victimes des politiques laxistes envers l’insécurité et l’immigration clandestine. Ils attendent un soutien public.   
  • La gestion des déchets : il s’agit d’amplifier la conteneurisation (4,7 Millions €). La conteneurisation ne règle pas tous les problèmes d’insalubrité, il suffit de regarder Metz. Les Conteneurs enterrés (PAVE) qui sont sensés rendre la ville plus salubre sont pris par certains pour des déchetteries ouvertes, un problème récurrent même au centre ville. Soyons attentifs pour Ars/Moselle où il y a une forte attente.   
  • Le Budget annexe « Transports » : vous vantez l’équilibre budgétaire permettant  d’investir 500 000 € pour renforcer l’offre de service. C’est peu. Et les prévisions de recettes sont-elles bien prudentes  (notamment pour la taxe Mobilité, assise sur la masse salariale des entreprises) ou trop optimistes ? Je suis attentive aux conséquences des négociations en cours entre Metz Métropole et Kéolis pour faire baisser la rémunération de notre délégataire des transports. Nous ne voulons pas que ces économies se paient en pression supplémentaire sur les salariés des TAMM, et en baisse de la qualité du service. 
  • La politique Vélo : le Plan éco-mobilité (1,35 millions €) et le développement des véloroutes (400 000 €) représentent 7,8 € par habitant. Il faudrait le double pour que les équipements soient vraiment incitatifs pour nos concitoyens.

Qu’est ce qui peut rendre notre territoire attractif pour les entreprises et les emplois ? 

J’ai eu un espoir quand le Vice-président aux Finances a parlé des baisses des taxes (CVAE, TASCOM, Taxe de Séjour)… Hélas, sa préoccupation est la baisse des recettes, et non pas la baisse de la pression fiscale sur les entreprises, que nous jugeons indispensable pour sauver l’emploi.

Il faut aussi envoyer un signal de bienvenue à Metz aux clients et visiteurs. C’est l’inverse de ce que vous faites avec la reprise en régie de la gestion du parking Coislin : 372 000 € de dépenses et 1,2 millions € de recettes, vous considérez toujours les automobilistes comme des vaches à lait. 

Ce budget primitif 2021 est élaboré dans un contexte mouvant. Le Contrat de relance (CRTE) avec l’Etat sera signé en juin, le prochain Contrat de Plan Etat Région (CPER) est reporté d’un an… Il ne faut pas que le Budget supplémentaire de l’été 2021 serve de prétexte à tous les débordements. Nous disons qu’il est nécessaire de faire dès maintenant des choix clairs et agir dans le cadres de nos compétences propres, pour aborder au mieux l’avenir. 

Françoise GROLET – Présidente du groupe RN le Bon Sens pour Metz – élue métropolitaine – Conseillère régionale

Trame verte et bleue à Metz : Halte à la bétonisation !
Les crèches et la petite enfance à Metz, toujours en situation délicate.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :