PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

La cathédrale de Metz cernée par des projets festifs, sans autorisations ?

Bérangère THOMAS a interpellé le maire de Metz au Conseil municipal du 30 novembre 2017

« Monsieur le maire, nous apprenons par les journaux (La Semaine du 1/12/17 et L’Ami Hebdo du 9/07/17 : « Metz, une grande roue pas à sa place ») que les autorisations n’auraient pas été effectuées dans les temps et selon les contraintes qu’obligent les secteurs sauvegardés, concernant l’installation de la grande roue sur la place d’Armes, et de la patinoire, sur la place Saint-Étienne. Et ceci depuis deux ans. Nous souhaiterions avoir la communication des démarches effectuées par les services municipaux  concernés.  Nous lisons un certain nombre d’informations,   et aimerions donc que vous nous précisiez ce qu’il en est exactement du suivi de ces dossiers ».

M. le Maire ne veut pas comprendre, selon lui tout va bien.

Pour M. Gros, « Ces deux attractions viennent sublimer la Cathédrale de Metz« . « Sublimer » notre sublime cathédrale… il fallait oser ! 

Le maire renvoie la responsabilité à la fédération des commerçants « qui est chargée de l’ensemble de la logistique ».

Il nie avoir mis les Monuments Historiques devant le fait accompli : « Le dossier a été envoyé à l’ABF (Architecte des Bâtiments de France) au mois d’octobre, l’ABF a répondu fin octobre que «le projet de cahier des charges d’exploitation de la place d’Armes recevait un accord de principe sous réserves d’intégrer certaines observations, observations qui ont notamment été intégrées lors d’une réunion des parties prenantes début novembre. Au cours de ce temps de travail, le projet d’implantation de la patinoire de la place Saint-Étienne a aussi été abordé (NDLR : c’est à dire hors délai). Un temps de coordination est donc d’ores est déjà prévu au printemps 2018 avec l’ABF pour affiner le projet 2018». Autant dire que le maire veut voir la grande roue se dresser encore longtemps devant la Cathédrale.

En réponse, Bérangère Thomas a apporté des précisions :

  • Il y a deux journaux qui ont évoqué cette installation illégale de l’immense manège que nous avons sous les yeux.
  • D’après mes sources, la demande de la Ville a été déposée le jour même de l’installation, même chose pour la patinoire : la DRAC n’était pas au courant.
  • Ensuite, il y a eu des aberrations, des experts ont alerté sur un affaissement de terrain de 2 cm sur la place d’Armes. Vous semblez être étonné…  Ce sont pourtant des gens spécialistes de la géotechnique qui ont fait une étude de terrain. Il est plus que choquant de constater que la municipalité n’aurait pas pris les mesures nécessaires, c’est-à-dire se conformer à la législation en vigueur et aux contraintes liées aux monuments historiques, ainsi qu’au respect du patrimoine. A t’on pensé à la catastrophe si arrivait la tempête du siècle ?
  • De plus, nous constatons que la ville a réitéré cette installation pour la troisième année consécutive alors qu’il y avait déjà une mise en garde. Il est inadmissible que la municipalité puisse mettre en péril  les abords de la Cathédrale et la Cathédrale elle-même.

Est-ce ainsi que l’on considère un secteur sauvegardé ?!

Les monuments qui constituent la richesse patrimoniale de la ville de Metz ne sont-ils considérés que comme un décor ? Vous dites que la cathédrale serait « sublimée » par la grande roue et la patinoire : c’est désolant ! La mise en valeur d’un édifice ne se fait pas du tout dans de tels conditions. L’avis des visiteurs est que la Grande Roue cache la Cathédrale, je l’ai textuellement entendu plusieurs fois !

Pourquoi un tel entêtement ?

  • La Grande Roue aurait davantage sa place dans un espace dégagé comme la place de la République, où elle disposerait d’une vision rayonnante sur l’ensemble de la ville et non dans un espace confiné tel la Place d’Armes. Ce qui pose aussi des problèmes de sécurité. 
  • Il faudrait se pencher sur la mise en péril de la place Saint-Etienne, qui au passage, est creuse… et dont le revêtement n’est plus étanche. On m’a même signalé des aberrations, comme la demande de la percer pour des installations électriques le sol de la place St Etienne, ce qui pourrait apporter des dégâts à la voûte classée.
  • Mettre les autorités devant le fait accompli témoigne d’un esprit de passe droit. S’agissant du citoyen lambda, on se doit de démonter sur le champ lorsque l’on ne respecte pas les règles d’urbanisme !  Il faut savoir que ce n’est pas du tout le genre d’attitude attendu par l’UNESCO, dont Metz demande la labellisation. 

On s’interroge aussi sur le « mapping vidéo » de l’été :

  • Force est de constater que certains semblent oublier que la Cathédrale est un édifice religieux, un lieu de silence et prière, il nous semble aussi que la projection d’été doit-être revue, à la fois dans son contenu visuel et dans sa mise en forme (sonorisation excessive, pense t’on aux vitraux classés ?).
  • Ne faut-il pas des autorisations pour cela ? Ont-elles été accordées ? Nous avons de sérieux doutes sur la compétence et le sens de la responsabilité de certains…

À écouter sur le site de la Ville de Metz en cliquant ici  à partir de 7:20

 

portrait_thomas
Bérangère Thomas
Conseillère municipale de Metz, Élue de Metz-Métropole
Installations illégales de gens du voyage à Metz : c'est la loi de la jungle !
Que fait le maire pour les rues commerçantes du centre-ville ?
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :