PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

« Big Brother Metz-Métropole » is writing you…

C’est l’histoire d’un courrier recommandé avec AR que les copropriétaires d’un immeuble du centre-ville de Metz reçoivent un jour de décembre 2010 : une lettre sur deux feuilles recto signée Dominique Gros, Vice-président délégué de Metz Métropole et maire de Metz, dans laquelle il est question d’arrêté préfectoral, d’expropriation « pour le projet de transports en commun de l’agglomération messine (METTIS) », d’identité des propriétaires expropriés, de paiement rapide des indemnités, et d’enquête parcellaire qui sera ouverte à la mairie de Metz « du 5 au 19 janvier 2010 » (sic) ; cette lettre est accompagnée d’une feuille avec la désignation cadastrale (qui ne correspond pas à celle de l’immeuble) et d’une autre avec un questionnaire sur l’identité du propriétaire du droit

(N.B. : coût d’envoi de ces quatre feuillets : 4,75 euros, à multiplier par environ 50 copropriétaires ; un investissement utile et écologique pour Metz Métropole serait de former ses employés à l’impression recto/verso).

LettreMM1p1

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

LettreMM1p2

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Stupeur parmi les copropriétaires, dont les plus naïfs s’imaginent déjà l’immeuble rasé pour faire passer le Mettis.

Un appel téléphonique à la personne de contact désignée dans le courrier les rassure : il ne s’agit d’exproprier qu’un petit bout de trottoir ! Ouf ! Mais ça aurait quand même été sympa de le préciser dans la lettre !

Les copropriétaires concernés n’ont que peu de temps pour souffler avant que n’arrive un autre courrier recommandé avec AR : Dominique Gros informe que l’enquête parcellaire aura lieu « du 5 au 19 janvier 2011 (et non pas du 5 au 19 janvier 2010 comme indiqué dans le courrier du 3 décembre) ». Merci Monsieur le Vice-président délégué, d’avoir dépensé 4,38 euros pour le faire savoir à ces benêts de copropriétaires trop stupides pour être capables de rectifier par eux-mêmes !

LettreMM2

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Il y a quand même quelque chose qui cloche dans cette histoire, car il n’est normalement pas prévu que le Mettis passe dans cette rue ! Direction donc la Mairie, pour jeter un coup d’œil sur cette enquête parcellaire. L’employé donne le dossier d’un air parfaitement indifférent, mais daigne quand même faire savoir qu’en cas de question, le commissaire enquêteur est présent dans les locaux trois demi-journées sur les deux semaines d’enquête (sans doute était-il trop fatigant de préciser cela dans l’un des deux courriers recommandés envoyés) ; il faut donc revenir une autre fois.

Il s’avère au final que ces copropriétaires ont reçu ces courriers par erreur : un syndic a fourni à la mairie des informations erronées ! Un courrier ordinaire (0,52 euro) en avise les copropriétaires concernés le 31 janvier 2011.

LettreMM3

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Bah, me direz-vous, tout cela n’est qu’une histoire banale de bureaucratie ordinaire. Quelque 500 euros de frais de port pour rien, c’est une broutille dans le budget de Metz Métropole ! L’essentiel est que ces copropriétaires s’en tirent finalement bien !

Mais il y a malheureusement d’autres personnes dans la ville qui ont reçu le même courrier glacial et pour qui la frayeur de départ s’est transformée en désespoir, en stress, en appauvrissement peut-être. Ne les oublions pas !

 

Mettis - Les 1200 nouveaux arbres ne profiteront pas à l'économie locale
Débat sur l'insécurité à Metz : Distribution de prix par l'équipe Pour Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :