PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Autopi, encore un projet de la municipalité, coûteux et mal pensé qui tombe à l’eau.

Autopi, un service d’auto-partage crée sous la forme d’une SCIC et s’inscrivant dans le Sillon Lorrain était présent à Metz, Nancy, Thionville et devait s’étendre jusqu’à Epinal.

Ce service qui faisait concurrence aux sociétés privées de location, ne fonctionnait que grâce aux subventions.
Lors du conseil municipal du 30 octobre 2013, la ville de Metz avait attribué à cette SCIC une subvention de 20 000€ (sur un total de 75 000€ réclamés à différentes collectivités) après avoir versé une subvention de 35 880€ d’aide à la création en septembre 2011.
La ville de Metz était même allée jusqu’à associer l’abonnement du bus à celui d’Autopi, créant une distorsion de concurrence encore plus élevée avec les société de location de véhicule.

Lors de ce conseil, les difficultés financières étaient déjà évoquées, notamment dues à des retards, voir des non paiements par certains clients. Les véhicules auraient également subi des dégradations au début de l’activité engendrant des dépenses imprévues.

Encore une fois, la ville a voulu réinventer la roue, en subventionnant avec l’argent des contribuables un service faisant concurrence à des sociétés privées rendant le même service.
N’hésitez pas à écouter l’audio, dans lequel vous constaterez encore une fois l’autosatisfaction du vert René Darbois prétendant le succès à venir de cet auto-partage dont le seul but semble être de pouvoir se comparer à Paris. Serait-ce le syndrome nuit blanche ?

Espérons que le projet à venir qui consiste à équiper la ville en véhicule électrique et dont la 1ère étude de mise en service est déjà de 20 000€ ne connaîtra pas le même destin !

Article sur tout-metz.com

Autopi : auto-satisfaction et utopie
Mon très cher Mettis
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :