PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les écoliers du privé, mal aimés de la municipalité de Metz


Intervention de Françoise Grolet au conseil municipal de Metz le 26 janvier 2017 : Dépenses de fonctionnement des classes élémentaires des écoles privées sous contrat.

On nous fait miroiter une augmentation de 5% du forfait communal pour les écoliers de l’enseignement privé.
Je voudrais juste rappeler que la municipalité ne remplit toujours pas ses obligations légales : l’obligation de prise en charge par les communes des dépenses de fonctionnement des écoles privées sous contrat d’association répond au principe de parité entre l’enseignement privé et l’enseignement public, en application de l’article L. 442-5 du code de l’éducation.

636,68 € par élève et par an, il manque encore 44,32 € pour que Metz respecte la loi.

Un manque à gagner de plus de 17 000 € pour des écoliers mal aimés de la municipalité. Pourtant leurs parents sont des contribuables comme les autres ! Est-ce parce que nombre d’entre eux ont choisi l’enseignement privé pour échapper à la réforme des rythmes scolaires, qui perturbe le rythme des enfants, l’organisation des familles, et les conditions d’enseignement ?

Et oui, le nombre d’enfants messins scolarisés dans le privé augmente, 369 l’an dernier, 391 cette année !

Et ce malgré votre décision de ne pas subventionner les nouveaux élèves inscrits à l’école Nathanaël sous l’argument que l’école est sous « contrat simple ». Cette même année 2015, vous aviez supprimé la participation de la Ville aux élèves des écoles maternelles privées, en arguant du fait que la scolarité est obligatoire à partir de 6 ans. Une fois encore, il y a des Messins plus égaux que d’autres !


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
L'affichage sauvage prospère à Metz
« Écoliers au spectacle » : il est urgent d’éduquer Homo Festivus !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :