PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Thierry Gourlot : délégations de service public (conseil municipal)

La délégation de service public (DSP) qui a certes gagné en transparence depuis la loi Sapin,
mais reste cependant insuffisante notamment au niveau de la mise en concurrence et du
rôle des usagers.

De plus la capacité des collectivités délégataires est insuffisante. Il est impossible de
maîtriser les enjeux juridiques et économiques en l’absence d’un contrôle sérieux et efficace.
De plus le modèle de DSP est de plus en plus affaibli par les évolutions du droit national et
communautaire.

La Cour de Justice Européenne ne s’appuie pas en la matière sur le droit national mais vérifie
si les contrats sont adaptés à la définition des directives européennes.
A cela s’ajoute une multiplication des contentieux entre concédants et concessionnaires
d’une part, mais aussi entre le concédant et les candidats évincés qui disposent de voies de
recours importantes et contraignantes.

La nature des ces contrats de DSP fait également peser des risques importants sur la
collectivité sachant que ce type de contrat fait souvent place à des renégociations très
coûteuses.

Quant à l’usager, il est censé être représenté dans la Commission Consultative des Services
Publics Locaux… quand elle se réunit… si elle existe
Ce qui est flagrant également dans le rapport présenté, notamment sur la gestion des
parkings où l’on constate ce que l’on appelle « la malédiction du vainqueur », à savoir un
délégataire déraisonnablement optimiste sur les conditions futures d’exploitation.

Les écarts gigantesques entre réalisations et prévisions le montrent bien avec des
pourcentages presque irréels (-158% parking Cathédrale, – 193% parking St Thiébault…) ; de
même pour l’aire des gens du voyage où il était prévu des recettes à hauteur de 45 099€
alors que seulement 14 817€ ont été encaissés…

A cela, avec toutes ces incertitudes, nous privilégions le retour en régie, en rétablissant les
droits de la collectivité publique en matière patrimoniale comme l’a arbitré le Conseil d’Etat,
ce qui éviterait au délégataire de service public d’assimiler son patrimoine à des biens de
reprise afin d’obtenir une indemnité compensatrice démesurée.

Thierry Gourlot

Françoise Grolet : chargé de mission clauses sociales (conseil municipal)
Françoise Grolet : débat sur la réforme territoriale (conseil municipal)
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :