PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Simuler une ville propre pur 1600 euros par an

Il semble que la majorité municipale PS de Metz soit atteinte d’une nouvelle maladie : “l’adhésionite aigüe au maximum d’associations agissant dans tout et n’importe quoi”. Vous me direz, pourquoi pas, après la “phobie administrative”, tout est possible avec les socialistes.

Mais alors que la ville adhère déjà à tellement d’associations qu’il a été nécessaire de faire une demande pour avoir la liste complète lors de la dernière “Commission des Finances”, Dominique Gros souhaite encore dépenser 1600€ par an sur le dos des contribuables pour savoir comment nettoyer la ville.
Est-ce un aveu de l’échec de sa communication sur ce thème via des campagnes plus qu’infantilisantes pour les citoyens ? Et quelle considération a-t-il pour les services de la ville qui sont plus que compétents en la matière.

A moins que son but ne soit de devenir un des vice-président de toute ces associations, tout comme il vient de la faire pour l’association AMORCE !
D’ailleurs, quel est l’intérêt d’adhérer à ces associations si la ville ne suit pas leurs recommandations ? Pour AMORCE, l’investissement de réseaux de chaleur vers des éco-quartiers est un non-sens ! Hors c’est exactement ce que Dominique Gros assisté de son écolo-caution a fait sur la ZAC de « l’éco-quartier de la Seille ».

Estimant qu’il y a beaucoup de poudre aux yeux dans l’engagement dans cette association, le groupe Front National préfère économiser les 1 600 euros annuels de cette adhésion au contribuable messin et a été le seul à voter contre lors du conseil municipal du 30 octobre 2014.

Adhésion à l’Association des
Villes pour la Propreté Urbaine.

Conseil de la culture, une transparence et une démocratie participative toute relative
Réorganisation du service propreté. La fausse bonne idée
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :