PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Conseil de la culture, une transparence et une démocratie participative toute relative

Voici la question posée en séance lors du conseil municipale du 30 octobre 2014 par le groupe Front National

M. le Maire.
Lors du conseil Municipal du 25 septembre 2014, votre adjoint à la culture, M. Lekadir, nous présentait la création de votre conseil de la culture en ces termes :
“Ce conseil de la culture faisait parti de notre programme aux élections municipales de 2014. Ce conseil se veut être un outil de concertation supplémentaire allant dans le sens de la démocratie participative. La politique culturelle d’une ville appartient à tous. Cette nouvelle instance vise à contribuer à une participation accrue des acteurs de la culture ET des citoyens.”Alors M. le Maire, si le Front National avait dénoncé votre vision de la démocratie participative et de la transparence de la vie politique lors de la présentation de ce point, il semble que nous ayons eu raison.

En effet, si ce ”conseil de la culture” était présenté comme un “outil de démocratie participative permettant aux citoyens de s’engager pour leur ville”, le tirage au sort a eu lieu à huis clos. Enfin à huis demi clos, car des “acteurs de la culture”, eux, y étaient conviés.

Le Front National souhaiterait donc connaître les raisons de ce tirage au sort en cercle restreint. S’agit-il du règlement du Conseil de la Culture, ou de tout autre document qui dans tous les cas n’a été ni soumis, ni communiqué au Conseil Municipal.

Je vous remercie

Cliquer ici pour écouter la réponse du maire PS de Metz
Eh bien figurez-vous que la réponse expéditive du maire n’est pas en ligne, le fichier audio étant tronqué.(mise à jour le 07/11/2014, le fichier audio complet est maintenant disponible)
Nous vous la livrons donc ici.
Sa réponse totalement hors-sujet, a confirmé les doutes du Front National. Après concertation entre les services concernés, il a été décidé de procédé à un tirage au sort à huis clos.
Mais, allez savoir pourquoi, des « acteurs de la culture », eux y été conviés. Il s’agirait donc bien d’une nouvelle mascarade participative verrouillée entre « copains ». Les sachant de la culture en quelque sorte.

La diversion de Dominique Gros dans tous les domaines semble bien être la prérogative de sa gouvernance.

Une adhésion, cache-misère du déclin commercial de Metz
Simuler une ville propre pur 1600 euros par an
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. leurs changements c’est du flan ! comme les comités de quartier comme exemple ! avec le ps la seul participation
    démocratique qu’ils attendent de nous c’est le silence du moule ! inutile coûteux leurs démocratie participative c’est du vent !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :