PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Pour une politique du handicap plus juste et réfléchie à Metz

Lors du Conseil municipal du 30 octobre 2014, le groupe Rassemblement Bleu Marine pour Metz s’est exprimé sur une subvention (400 €) accordée à l’association Handicap International pour l’édification d’une « Pyramide de chaussures » symbolique contre les mines anti-personnel. Le Maire Dominique Gros a caricaturé la position exprimée par l’élu FN Jean-Michel Rossion, et rappelée ensuite par Bérangère Thomas : si Handicap International a très légitimement bénéficié de la logistique de la ville et de la mise à disposition de la place St Louis, notre groupe a voulu à cette occasion dénoncer le fossé existant entre le subventionnement ostentatoire par la municipalité socialiste, et les manquements notoires dans la politique d’accessibilité.

L’exemple le plus emblématique est la coûteuse réaliav strasbourg panneau pub mettissation du réseau de transport en site propre Mettis. Malgré les mises en garde des associations concernées pendant les travaux, ce bus s’est avéré difficilement accessible à une personne en fauteuil roulant, car la rampe escamotable dispose d’une pente trop raide pour les fauteuils. Encore faut-il qu’ils soient parvenus à franchir les écueils jusqu’au bus. Car le second obstacle se trouve dans l’accessibilité au quai : trottoirs très hauts, pavage qui accroche… Et le pire, des panneaux publicitaires bordant les voies Mettis, implantés au beau milieu du trottoir. L’habituel concert d’autosatisfaction des élus pour les 1 an du réseau Mettis est pour le moins déplacé.

Les multiples chantiers ouverts par Dominique Gros ont suivi une logique électoraliste imposant des rythmes soutenus, qui empêchent toute réflexion en amont. Trop de travaux de voirie ne prennent pas assez en considération les obligations légales : des dénivelés trop importants, pas de répéteur pour les obstacles (boîte aux lettres, fenêtres…), le non-respect des hauteurs minimum des panneaux, grilles et avaloirs constituant un piège pour les cannes, un mobilier urbain dense et posé là où il y a de la place, et sans réflexion suffisante sur le cheminement. Tout cela dresse des obstacles dangereux pour tous ceux qui manquent de mobilité. Ces défauts récurrents imposent un surcoût d’argent public pour les corriger, pour une impression finale de « bricolage ».

Nous appelons à une politique du handicap plus juste et réfléchie. Il est indispensable d’impliquer réellement les acteurs et associations confrontés aux réalités des différents handicaps (mobilité, audition, vision…)

L’effort d’adaptation de l’espace public concerne non seulement le handicap, mais aussi la perte d’autonomie des personnes âgées circulant avec une canne, ainsi que de multiples usagers (handicaps temporaires, familles avec poussettes).

Le groupe Rassemblement Bleu Marine pour Metz

 

 

Voie ferrée de Metz Nord : Dominique Gros l'homme qui réinventa la roue.
11 novembre à Metz : pas de repos pour les travailleurs détachés
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :