PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les « partenaires obligés » de la Nuit Blanche à Metz

Comme c’est bizarre : la série d’ entreprises qui ont participé au financement de la Nuit Blanche 2013 ressemble furieusement à une liste des sociétés répondant aux appels d’offre de la Ville de Metz.

Excepté Simply Market, la liste est éloquente :

Dans le BTP : Demathieu et Bard, Muller TP, Lingenheld, Bouygues TP, Eiffage TP

Du secteur Immobilier : Lazard, Foncière des Régions, Bouygues immobilier, Claude Rizzon

Pour les infrastructures routières : Colas Est, Ingerop, Jean Lefebvre, Signature

Et encore divers partenaires de la Ville : Citéos (signalisation du Mettis), Fareco (radars, électricité de l’hôpital de Mercy), Moneo (paiement stationnement).

Ces entreprises apportent entre 1 000 et 10 000 € au financement de la Nuit Blanche. Total : 150 000 €.

En 2012, les obligés étaient : GL Events, Metz Expo, Altuglas, Boulanger, Bouygues, Bouygues Immobilier, Banque Populaire, Caisse des Dépôts, Demathieu & Bard, Eiffage Travaux Publics, Foncière des Régions, GrDF, Jean Lefebvre,  Le Met’, Leroy Merlin, Groupe Ligenheld, Groupe NGE – Muller TP, Muse, Orange, Peugeot Bailly, Saint Gobain PAM, Simply, SNCF, Thepault – Groupe SAG, Trabet, UEM, Van Hool.

 

A t’on le droit, sans encourir le mépris de la municipalité socialiste, de s’interroger sur la liberté d’action de ces entreprises étroitement liées à la ville de Metz ?

Un « comble » : le financement pour 11 000 € par UEM, le distributeur d’électricité à Metz. UEM est une société d’économie mixte qui appartient à 50% à Metz. Au final, ces 11 00 € seront bien payés par les Messins car il faudra bien les répercuter sur leurs factures d’électricité. A l’heure où pour certains, se chauffer devient un luxe, comment leur expliquer qu’ils sont des « volontaires désignés » pour financer la Nuit Blanche ?

Françoise GROLET participera aux cérémonies patriotiques du 11 novembre
Débat Public - 6 ans de socialisme à Metz : quel bilan - Jeudi 07/11 - QUEULEU
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :