PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Nuit Blanche à Metz : l’aventure touche-t-elle vraiment à sa fin ?

La 6ème et dernière édition de la Nuit blanche prévue les 5 et 6 octobre prochains à Metz sera la dernière, nous promet Antoine Fonté, adjoint de Dominique Gros à la Culture.

En effet, la ville envisage de « glisser vers une friche artistique » située dans l’ancien dépôt des bus-TCRM.

Derniers bus au dépôt TCRM, avenue de Blida

Dépôt TCRM, avenue BLIDA

« Ce sera un lieu de ressources mutualisées et de résidence pour les artistes du spectacle vivant et les arts plastiques mais ce ne sera pas un lieu de diffusion », précise Antoine Fonte.
« On tente l’expérience sur trois ans et si c’est concluant, on ira dans un autre endroit car celui-ci a vocation à être vendu », poursuit l’adjoint à la culture de Metz, qui veut garder secret ce second lieu.
« Son coût de fonctionnement ne dépassera pas 300 000 € dont la moitié sera financée par la Ville », promet l’élu.
Cette friche devrait également accueillir une « mini-école des Beaux-Arts », le mercredi, dans le cadre de l’aménagement du temps scolaire et une pépinière de création d’entreprises d’art et de design.

Dominique GROS et son équipe auront décidément pris plaisir à se perdre dans des expérimentations hasardeuses et ruineuses pour la ville.
La Nuit Blanche n’existera plus, mais il paraît insupportable aux socialistes de ne pas dépenser l’argent des Messins, c’est pourquoi la même somme, soit 300 000 euros sera tout de même dépensée annuellement dans une structure pérenne. 


Au lieu de multiplier des structures à tout va, au point de ne plus savoir qui fait quoi, nous nous engagerons à améliorer celles existantes, à promouvoir l’art et la culture au bénéfice de tous, et surtout à valoriser l’action des bénévoles qui s’investissent sans compter, plutôt que de subir un « art » prémâché et inaccessible qui ne sert qu’à enrichir une minorité d’entre-soi.

Le Républicain Lorrain


[Communiqué] "Jumelage avec Alep : que va faire Metz dans cette galère ?"
[Semaine du 27 juin 2013]
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
2 commentaires
  1. Encore et toujours tout au même endroit! Chers élus, n’oubliez pas que le centre-ville est le cœur de Metz. Arrêtez de tout centraliser dans des endroits improbables! Certes ce foutu mettis conduit à ces endroits, mais les gens s’étant installés au centre-ville ville compte profiter de la proximité des choses. Sinon, autant habiter en périphérie et ne plus se faire défoncer par la taxe d’habitation (qui elle ne fait pas de distinguo!). Les vieux pigeons riches ne seront pas éternellement là. Et les « jeunes » se voient retirer toutes les animations annuelles metizart, nuit blanche et j’en passe. Allons à la campagne c’est tout autan animé! Bisou

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :