PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Nos priorités pour l’école : agents d’encadrement et aide aux devoirs

Conseil municipal du 25 janvier 2018 – Animations de la pause méridienne – projet Entr’Act


Voilà 5 ans qu’il nous est proposé de soutenir ce dispositif qui coûte presque 60 000 € à la municipalité pour 4 mois d’animations dans certaines écoles. 

Il serait temps d’en faire un bilan et d’évaluer l’effet de ces animations sur les enfants. Est ce le meilleur moyen d’apporter aux enfants la détente nécessaire pour aborder avec concentration l’après midi de classe ? 

Ou bien est ce que cette profusion d’animations les empêche de faire vraiment une pause ? Sont-elles indispensables, comme si l’école ne parlait pas de culture, de citoyenneté, ne pratiquait pas la découverte du numérique ni le sport ? Les enseignants observent l’aggravation d’une tendance à zapper dès le plus jeune âge. Introduire des intervenants supplémentaires face à l’enfant contribue à cette tendance. 

Revaloriser les postes d’agents d’encadrement et de restauration

D’autant qu’il y a des employés municipaux, qui sont les responsables de « l’entre-midi » : les agents d’encadrement et de restauration et ATSEM. Force est de constater que malgré toute la bonne volonté de ces personnes qui aimeraient en faire plus, il y a un turn over important dans ces fonctions, peu attractives vu le faible nombre d’heures proposées. Des efforts sont réalisés pour leur proposer des formations et des moyens afin d’améliorer ce temps si déterminant dans la journée d’un enfant. C’est là dessus que Metz doit agir, dans ses compétences propres, pour stabiliser ces emplois et apporter de la reconnaissance à ceux et celles qui les occupent. 


On peut rêver… en constatant qu’à Paris, les enseignants sont déchargés de l’éducation sportive et artistique au programme, par des professeurs spécialisés payés par la Ville. Cela libère du temps pour faire de la pédagogie en demi groupe. Mais surtout, les maîtres et maîtresses volontaires encadrent, en heures payées par la Ville, les études surveillées après l’école.

L’aide aux devoirs, un vrai besoin à Metz aussi ; quand y répondra t’on, et pas seulement dans les quartiers « politique de la Ville » ? 


On a constaté qu’une association se taille la part du lion, c’est la Galerie TATA, avec 10 000 € de subventions. N’ayant pas eu d’informations sur son projet, nous avons demandé communication du rapport d’activité de cette association à qui la Ville fait une telle confiance. Il n’est semble t’il pas disponible, ce qui nous empêche de voter en connaissance de cause. 


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN/RBM au Conseil municipal de Metz
Conseillère de Metz Métropole
Élue régionale du Grand Est – Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Écoles publiques / Écoles privées : donner le choix aux parents !
Insécurité à Metz : assez de mots, des actes !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :