PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Mic-mac des ZAC : plus aucun élu n’assume les erreurs stratégiques

Communiqué de Françoise GROLET (26/11/2020) sur le mic-mac des ZAC de Metz Métropole : plus personne n’est responsable des erreurs stratégiques !

Les suites du dernier Conseil de Metz Métropole m’inspirent certaines remarques. 
Il est très intéressant que le Républicain Lorrain cite les propos de F. Grosdidier (pour justifier de subventionner l’installation d’Amazon) sur l’Amphithéâtre et Muse : « Subventionner des zones qui accueillent de l’investissement locatif ou du commerce comme cela a été fait par le passé est un scandale »


En explication de vote, je lui ai demandé d’assumer ses responsabilités au même titre que la gauche sur ce « scandale ». En effet, l’Amphithéâtre est une ZAC métropolitaine et non municipale. Il est donc malhonnête de renvoyer la faute sur « une municipalité qui a fait payer le contribuable pour de l’activité commerciale pure (je pense à Muse) qui a payé un prix inférieur au prix de revient » (comme l’a dit le nouveau maire/président).  


F Grosdidier est très gêné pour me répondre (à écouter ici). Il finit par dire que « les montants déterminés ne l’étaient pas en séance publique du conseil métropolitain »

Grosdidier obligé d’admettre qu’il a laissé faire Muse


1- Cet aveu prouve que j’ai eu raison sur le Pacte de Gouvernance (point 8). J’ai demandé que le Bureau des maires devienne public et que le Conseil métropolitain reprenne la main sur des points importants votés uniquement par le Bureau des maires à huis clos. Demandes refusées par F Grosdidier. 

2- Cet alibi démontre que F Grosdidier n’a jamais été opposé aux dérives d’utilisation de l’argent du contribuable, sinon il avait toute latitude pour demander des comptes en Bureau des maires, comme en séance publique. Pourquoi ne l’a t’on pas entendu ? S’il avait eu un désaccord, aurait-il reconduit Henri Hasser qui a succédé en 2017 à Richard Lioger à la tête de la SAREMM, bras armé de la Métropole pour la gestion des ZAC ?

Personnellement, j’ai toujours cherché à en savoir plus lors de l’examen des bilans annuels des ZAC en commission des Finances de Metz Métropole, et je me suis opposée à ces fameuses subventions à de l’investissement locatif et au Centre commercial XXL Muse, concurrence frontale au centre-ville. 


On ne changera rien avec les mêmes. F Grosdidier annonce vouloir augmenter les tarifs de vente sur les parcelles restantes de la ZAC, alors que le quartier de l’Amphithéâtre victime d’une urbanisation délirante a besoin de respirer.

Nous continuerons de demander la transparence, et de promouvoir la nécessité de rééquilibrer l’urbanisation de notre ville. 

Françoise GROLET
Présidente du groupe RN « Le Bon Sens pour Metz » au Conseil municipal de Metz – élue métropolitaine – Conseillère régionale du Grand Est

Guéguerre gauche/droite sur Muse : seul le RN est toujours du côté du commerce messin
Le RN plaide pour un rééquilibrage communes / métropole de Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz