PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Marine Le Pen à Metz pour soutenir Françoise Grolet

Conférence de presse de Marine Le Pen à Metz

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement National est venue le vendredi 7 février 2020 soutenir Françoise Grolet, candidate à la mairie de Metz.

Conférence de presse de Françoise GROLET

Pourquoi allons nous créer la surprise à Metz ?

Les commentateurs s’accordent à dire : Françoise Grolet fait une campagne tranquille (c’est presque la force tranquille), une campagne sans faux pas.

En face, ils se dédoublent, se déchirent, mais on a bien compris qu’ils se retrouvent toujours au deuxième tour et dans d’autres hémicycles (Metz métropole, la région Grand Est, et évidemment pour élire Emmanuel Macron). 

Nos concitoyens le voient de plus en plus : ce sont les mêmes, qui mènent les mêmes politiques, la question est juste de savoir qui va s’asseoir sur le siège.  

Alors ces élus ne vont évidemment pas mettre toute leur énergie  pour apporter des réponses à une question qui m’interpelle beaucoup : l’abstention massive de nos concitoyens. 56 % des Messins qui ne vont plus voter, c’est un désaveu total qu’il faut prendre en compte ! Mais dans la tête des élus en place, si ceux là s’expriment, alors qu’ils ont déjà fait le bon diagnostic sur les vieux partis au pouvoir, c’est dangereux pour leurs places, ça risque de changer vraiment ! Après le premier pas (ne plus voter pour les vieux partis), ils n’ont plus qu’en faire un autre, pour rejoindre le Rassemblement national.

Parce que nous sommes les seuls à contester le système, avec cohérence et stabilité dans notre discours. 

Une campagne sans faux pas ? Je dirai plus, une campagne pas à pas, dans le bon sens. 

J’ai proposé en septembre aux autres listes une Charte de rassemblement dans l’intérêt des Messins, 1er principe : respecter le contribuable. Peut-être est-ce cela qui a gêné les autres candidats ? Ils ont quasiment tous voté à Metz ou à la Métropole les augmentations d’impôts, les créations de nouvelles taxes, des alourdissements de la dette pour financer leurs projets démesurés. 

J’ai proposé en octobre de retrouver Metz ville verte, et avec notre plan Localisme, de concilier cadre de vie, santé, emplois locaux. Pour une ville qui respire, je veux arrêter le bétonnage des terres et je comprends que cela gêne TOUS mes adversaires GBL dont c’est le mauvais bilan.     

J’ai proposé en novembre de restaurer la démocratie locale justement pour répondre au défi que nous lancent les abstentionnistes. Je serai un maire qui rendra des comptes. Le sondage indique que la probité sera déterminante pour 39% des électeurs sondés. 

J’ai proposé en décembre de restaurer la justice sociale pour les Messins, avec un grand plan de lutte contre la solitude de nos retraités maltraités plus que jamais par ce gouvernement. Je comprends que cela gêne nos pseudo-humanistes qui préfèrent laisser venir toujours plus de clandestins (+24%) dans notre ville saturée. 

Janvier, nous avons commencé l’année, avec des propositions concrètes pour restaurer Metz la commerçante. Je comprends que le grand signal de bienvenue que représentent 2h de stationnement gratuit, cela gêne nos serial taxeurs GBL qui n’ont jamais assez d’argent pour leurs gabegies. 43K€ pour la tête de Trump dans la Moselle pendant le festival d’été, 35,7M€ pour le Palais des futurs dirigeants de la métropole. Voté par tous. 

La semaine prochaine, nous présenterons notre plan « Pour la sécurité à Metz, Tolérance zéro et 100% prévention », et prendre les moyens de lutter contre le communautarisme, terreau de la radicalisation. J’ai interpellé au dernier conseil le maire de Metz sur les suites de l’agression au couteau par un islamiste fiché S, zéro réponse. Seul le RN agira ! 

Et ça n’est pas fini, nous aurons des propositions pour le rayonnement transfrontalier de Metz, pour nos familles, pour les jeunes, la vie artistique et culturelle… des propositions concrètes et de bon sens. Avec une bonne nouvelle : faire mieux à Metz, c’est possible ! Avec les mêmes budgets que je veux réorienter vers les priorités attendues par tous : une ville propre, sûre, juste envers les Messins, et une ville fière de son identité et rayonnante.   

Je suis fière d’avoir déjà la première place dans la catégorie d’âge des 24-35 ans : ils sont l’avenir, ils entrent dans la vie active, et ils votent pour nous ! Nous sommes aussi en tête chez les 50-65 ans : ceux qui voient combien les retraités sont spoliés, et ne veulent surtout pas continuer avec E Macron. 

Cette campagne, nous allons continuer de la faire sur le terrain, parce que ce n’est pas dans les permanences électorales qu’on rencontre les abstentionnistes. Nous allons à la rencontre des Messins pour leur dire : votre premier pouvoir, c’est le vote, votez pour la liste RN du Bon sens pour Metz ! 

Place à la lutte sanitaire. Viendra le temps du courage politique
Conseil municipal du jeudi 30 janvier 2020. Les questions qui fâchent Monsieur le Maire !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :