PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le maire de Metz manipule les Messins d’origine étrangère

Distancé par Françoise Grolet au premier tour des cantonales 2011, le conseiller général sortant Dominique Gros a réagi à la venue à Metz de Marine le Pen pour  soutenir les candidats FN à Metz.

Son seul message ? En s’entourant de ses adjoints issus de l’immigration, le maire socialiste veut faire fonctionner le réflexe pavlovien étrangers = anti-FN. Papiers

Mais soyons sérieux, c’est parce qu’ils sont socialistes qu’ils s’opposent au FN, pas parce qu’ils sont immigrés !

De plus en plus de Français d’origine étrangère s’émancipent des représentations caricaturales visant à les éloigner du FN. En effet, l’attitude du FN envers les étrangers a toujours été très claire : « être Français, ça s’hérite ou ça se mérite ». Que peut avoir de raciste le mouvement politique français le plus attaché au maintien de la France d’Outre-Mer ?

En dépit du bon sens, Dominique Gros manipule grossièrement l’opinion : « Je voulais montrer que je suis cerné par des gens qui sont des héritiers de sans papiers » déclame-t-il à côté de son adjoint à la vie étudiante, Hacène Lekadir. Lequel arbore, pour la photo… les papiers – justement – de son grand-père ancien combattant de la seconde guerre mondiale ! diversité

Voilà quelqu’un dont l’aïeul a mérité toute la reconnaissance de la France (en tous cas, on ne peut accuser le FN si ce valeureux grand-père n’a pas obtenu la nationalité française). Il a peut être été le frère d’armes de mon père, engagé tout jeune dans un régiment de Chasseurs d’Afrique, et qui s’est battu à Monte Cassino, dans les Vosges et jusqu’à Berlin pour libérer l’Europe. J’ai appris de lui le « devoir de mémoire » qui inclut le respect de tous les combattants, et je trouve très choquant de voir brandir des papiers militaires au service d’une victimisation politicienne.

Quoi qu’il en soit, il est insupportable de voir le Maire de Metz, officier d’état civil et dépositaire de pouvoirs de police, démontrer son mépris des lois françaises et promouvoir la violation de nos frontières : Monsieur le Maire, les « sans-papiers » s’appellent en français des clandestins, et vous les dites « symboles d’intégration ?  Vous les confondez volontairement avec les immigrés venus légalement en France. Ce n’est rien d’autre qu’ un amalgame politicien entre ceux qui respectent nos lois et s’intègrent, et ceux qui ont commencé par entrer chez nous en violant le territoire français. Les immigrés clandestins que les gouvernements socialistes régularisent inlassablement, année après année, pour en faire une armée de supplétifs aux élections, maintenant que l’électorat populaire ne croit plus au PS et rejoint le Front national !

Communiqué de Françoise Grolet "Non au financement public de la Grande Mosquée de Metz"
Tract d'information distribué lors de l'inauguration du bus Mettis
Faites le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
4 commentaires
  1. D’ailleurs, qui dit que les citoyens d origine étrangère votent automatiquement socialiste ? À part ceux qui se disent « immigrés de la 2ème ou 3ème génération » ce qui veut bien dire qu’ils ont un problème d’intégration.

  2. Samedi dernier au marché de la cathedrale, des jeunes distribuaient des tracts contre l’abstention. En fait de campagne citoyenne, j’ai compris après coup que c’était une action du parti socialiste ! Contre l abstention des électeurs de gauche, Plutôt ! Ils n’ont pas fini de prendre les gens pour des gogos ?! Leur seule chance comme vs dites c est l inscription en masse des jeunes issus de l immigration.

  3. il va y laisser sa moustache !!

  4. Ne nous y trompons pas : le maire-sortant-candidat à sa réelection mouille son slip (plutôt que sa chemise par son inefficacité !)chaque jour un peu plus en égrenant les 180 jours qui le séparent de l’échéance municipale de mars 2014.

    C’est d’autant plus vrai que dans son entourage ils sont de plus en plus nombreux à douter de sa réélection et, confidence de TGV, n’as t’on pas entendu de la bouche d’un de ses lieutenants : « le Papy sera bientôt le seul à y croire encore, espérons que Jean-Pierre s’imposera à nous à temps… Nos meilleurs chances c’est une faible participation avec MJZ 3ème et éliminée… »

    Le réflexe « républicain » dans la bouche du candidat sortant n’a jamais été qu’un leurre trompeur : sa démocratie participative n’a de participative que le nom, la représentation de l’opposition à Metz-Métroploe en est l’illustration la plus évidente, son comportement idéologique et partisan le démontre chaque jour depuis 2008…

    Après un unique mandat « raté » souhaitons-lui une retraite paisible et enfin apaisé, c’est tout le mal que nous lui souhaitons !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :