PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Le Centre des Congrès, pas là pour l’argent ? Une cascade d’aveux et de reculades.

Interviewé dans le Républicain Lorrain du 7 mai 2018, Thierry Jean, adjoint au maire de Metz chargé de l’économie et notamment du futur Palais des Congrès, opère une magistrale reculade par rapport à la communication triomphale des débuts. Le Palais des Congrès, équipement in-dis-pen-sable à notre territoire, était attendu pour inonder Metz d’un flot de nouveaux congressistes du monde entier. Et ceux qui doutaient de la pertinence de cet équipement de 1200 places à 57 millions € étaient accusés de crime contre l’avenir de Metz ! 

L’inauguration approchant (le 7 septembre 2018), l’assurance, voire l’arrogance, a disparu.

  • T Jean ne s’engage pas : Fin 2018, « GL Events estime qu’il aura fait le 1/3 de ce qu’il espère faire» en année pleine. Mais une année pleine, c’est combien d’événements et combien de participants ? Après « il y a une destination à vendre ». Le carnet de commandes n’est donc pas assuré ? Il ne suffit pas d’avoir confié la gestion au spécialiste international des congrès, et d’avoir ajouté le Bureau des congrès financé par le contribuable ? 
  • Le  Palais des Congrès est bien surdimensionné : « 20 à 25 congrès par an, + essentiellement des conventions ». Bref, plus d’événements à 400 ou 800 participants qu’à 1200. 
  • Donc en concurrence avec les structures voisines  : Nancy (« on peut imaginer une concurrence en bonne intelligence ») le NEC moins cher (« c’est une remarque pertinente »). Et bien sûr, Metz-Expos récemment rénové, qui faisait donc le poids puisqu’il faut « éviter une lutte mortifère » ?
  • « L’enjeu n’est pas de faire de l’argent » : c’est nouveau ! Certes, un centre de Congrès apporte d’abord des retombées à l’économie locale. Mais T Jean ne dit pas tout sur le coût pour le contribuable. Il fait croire que les 50 à 100 000 € de redevance du futur Palais s’additionneront aux 150 000 € de Metz Expo. En réalité, les événements vont se partager entre les deux. Et les autres structures qui accueillaient des congrès (l’Arsenal par exemple) subiront un manque à gagner. De plus, dans la colonne « charges annuelles » il faut inscrire le fonctionnement du Bureau des Congrès d’Inspire Metz + celui de la société M3 Congrès (264 000 €) + le contrat de gros entretien/renouvellement du futur Centre (11,5 millions € HT sur 25 ans). 
  • Interpellé sur la location d’espace à la Poste, l’adjoint de D Gros fait un triple aveu : 1/ c’est un flux de « 500 personnes par jour » qui va manquer au quartier impérial 2/ c’est « stratégique en terme d’aménagement urbain » : comme je n’ai cessé de le souligner, les dirigeants de Metz et de la Métropole privilégient la ZAC de l’Amphithéâtre au détriment du centre-ville 3/ le choix a été caché aux élus, auxquels on vient de faire voter une convention mentionnant un restaurant (http://pourmetz.com/nos-inquietudes-sur-le-poids-du-palais-des-congres-pour-les-finances-de-metz/)

Saisis par le doute, les responsables formulent subitement des réserves de circonstance : « selon certains » le Palais des Congrès devrait apporter « de 5 à 10 millions pour le commerce messin » mais « les retombées dépendent de tellement de facteurs… »

Les contribuables, eux, n’oublient pas qu’il devront rembourser pendant 27 ans les emprunts contractés pour ce choix pharaonique des dirigeants de Metz et Metz Métropole. Le commerce messin, quant à lui, souffre d’abord de la concurrence effrénée qui a été organisée, et attend qu’on revienne sur le racket du stationnement à Metz. On ne changera rien avec les mêmes !


portrait_groletFrançoise Grolet
Élue FN/RBM au Conseil municipal de Metz
Conseillère de Metz Métropole
Élue régionale du Grand Est – Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
Déménagement de la Poste centrale : encore un mauvais coup pour le centre-ville de Metz !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :