PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

J-L Bohl (UDI) soutenu par P. Thil (UMP) n’aime pas toutes les merdes d’artistes

Nous le savons tous, la gestion du Pompidou jusqu’à présent n’est pas des plus reluisante. Cette année encore Metz Métropole augmente de 550 000€ sa subvention. Malgré tout, la nouvelle direction en place depuis quelques mois laisse présager un meilleur avenir pour le CPM.

Le Front National propose depuis plusieurs années de mettre à disposition une salle du Centre Pompidou Metz pour les artistes contemporains Lorrains voir de la Grande Région.
Lors de la séance plénière du conseil régional du 30 janvier 2015, Thierry Gourlot a rappelé cette proposition à laquelle le président du conseil régional de Lorraine, le socialiste Jean-Pierre Masseret a adhéré.
Réécouter l’intervention de Thierry Gourlot :


Lors de la commission permanente du 10 avril 2015, Thierry Gourlot a demandé où en était la région dans cette réflexion. Il a également évoqué Phil Donny, initiateur du « mouvement caca » qui se veut être une critique de l’art moderne sous un angle humoristique (voir l’article 13).
Réécouter l’intervention de Thierry Gourlot :

A l’évocation de Phil Donny, la seule réponse de Jean-Luc Bohl a été de le considérer comme « un sous artiste » :

Conférence autour de la boîte à merde de Piero Manzoni au Centre Pompidou Metz en 2011

Conférence autour de la boîte à merde de Piero Manzoni au Centre Pompidou Metz en 2011

Il semble donc que la merde n’ait pas la même valeur artistique si l’on ne pense pas comme M. Bohl. En effet, le CPM avait organisé une conférence en 2011 autour de la boîte à merde de Piero Manzoni (à voir ici). Étrangement cette merde là était en odeur de sainteté au yeux de M. Bohl.


Pour finir cette triste histoire d’élus sourds par principe aux propositions du Front National dès qu’elles émanent de ce parti, Patrick Thil (UMP) en a remis une couche lors du conseil communautaire du 13 avril 2015. Soit il n’a pas compris que le Front National proposait tandis que son ami insultait, soit il s’agit encore d’une basse manœuvre à l’image de celle tentée par sa collègue, Martine Nicolas (à relire ici) lors du conseil municipal de janvier 2015 et tendant à vouloir discréditer les élus du Front National.

M. Thil déclare donc « sans que les élus aient à se mêler de savoir ce qui est bien ou mal en matière d’exposition. Car j’ai été à la fois très choqué par ce qu’a dit le Front National sur l’art contemporain mais j’ai été très étonné de voir M. Masseret s’engouffrer dans cette brèche.  »

Conclusion, l’UMP est TRÈS CHOQUÉ par le Front National qui émet des propositions concrètes et réalistes pour dynamiser le CPM mais ne dit rien quand son ami UDI insulte et émet un jugement de valeur envers des artistes.

Un bidonville aux portes de Metz
Budget primitif 2015 de Metz Métropole : intervention de Françoise Grolet (vidéo)
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :