PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Qui veut continuer de payer les lubies du tandem Gros – Bohl ?

Inauguration du Mettis, voitures pendues

Inauguration du Mettis, voitures pendues

« Sans assommer fiscalement la population, il nous faudra faire des choix très douloureux pour les communes » J-L Bohl, interview audio du 2 avril 2014

Lundi 14 avril 2014, le Conseil de Communauté de Metz-Métropole élira son Président. Quelques jours AVANT le scrutin, tous les maires de la Métropole sont (re)devenus chers aux candidats JL-Bohl et D. Gros ; mais qu’en sera t-il demain ? Les décisions continueront d’être prises selon le bon vouloir de certains, sans tenir compte de l’intérêt de tous les citoyens.


C’est ainsi qu’en octobre dernier, Jean-Luc Bohl menaçait de supprimer la Dotation de Solidarité Communautaire (DSC) qui, je cite, « pourrait très bien disparaître pour tout le monde lorsqu’il s’agira de regarder la réalité des comptes ». Les comptes, plombés entre autres par un Transport en Commun voulu par Dominique Gros, et qui ne dessert que 25% des habitants de Metz-Métropole. N’oublions pas l’explosion de notre endettement, qui est l’impôt de demain.


Au même moment, douche froide pour Augny, Marly et Moulins-les-Metz, privées de la dotation promise sur le Contrat de Redynamisation des Sites de Défense (CRSD) au profit du coûteux Palais des Congrès, la prochaine lubie des grands élus Dominique Gros et Jean-Luc Bohl. Ce projet démesuré et inadapté à la situation actuelle supplantera, si rien n’est fait, les nécessaires investissements créateurs d’emplois et de richesses, et « justifiera » la dérive fiscale inévitable avec D. Gros et J-L. Bohl (soutenu par M-J Zimmermann qui estime « inéluctable » l’augmentation de la fiscalité de Metz Métropole).


muse_600px


A eux les recettes, mais à tous les citoyens de l’intercommunalité les coûts et les servitudes : doublement des tarifs de transport scolaire, aire de grand passage des gens du voyage, intégration forcée des communes du Val Saint-Pierre malgré l’opposition des élus du peuple… et que dire des 50 M€ investis dans la ZAC de l’Amphithéâtre ? Les exemples ne manquent pas où l’intérêt des citoyens n’est pas pris en compte.


Lundi 14 avril 2014, je serai candidate à la Présidence de Metz-Métropole. Je m’engage à prendre en compte les difficultés financières qui accablent nombre de nos concitoyens, à Metz comme dans les autres communes, en raison de la gestion hasardeuse et de l’ambition démesurée du tandem Jean-Luc Bohl-Dominique Gros. Notre agglomération doit faire face, entre autres défis, à la reconversion de la BA 128, et ne peut plus compter sur l’Etat en faillite pour soutenir ses projets. Il est plus que temps de revenir au bon sens !


Lundi 14 avril, j’appelle tous les Conseillers communautaires de Metz Métropole à lancer un signal à ces élus qui s’obstinent à faire payer à leurs concitoyens des projets qui ne les concernent pas, alors même que les Maires des autres communes  s’astreignent à une gestion saine de bon père de famille. En soutenant ma candidature, ils défendront leurs concitoyens qui aspirent à être respectés et entendus.

Françoise GROLET
Conseiller régional de Lorraine, Conseiller municipal de Metz (FN-Rassemblement Bleu Marine)
– élue au Conseil de Communauté de Metz-Métropole avec
Thierry Gourlot, Conseiller régional de Lorraine, Conseiller municipal de Metz,
Bérangère Thomas, Conseiller municipal de Metz,
Aymeric Perraud, Conseiller municipal de Montigny-Les-Metz

Le premier faux pas du 2nd mandat de Dominique Gros ?
Avec nous, vous entrez à l'Hôtel de Ville !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
3 commentaires
  1. N’oublions pas Patrick WEITEN, Président du Conseil Général de la Moselle qui, lors de la session du C.G. du lundi 7 avril 2014, a annoncé une augmentation de 2 % de la taxe foncière.
    D’ici à ce qu’il n’étende cette augmentation à la taxe d’habitation, il n’y a qu’un petit pas qu’il franchira probablement sans aucun scrupule.

  2. Et dire que pendant la campagne électorale, Mme Zimmermann et certains de ses colistiers osaient prétendre que le seul responsable de l’endettement de Metz Métropole était Dominique Gros en tant que vice-président ! Quand on entend M. Bohl sur cette bande-son, on a vraiment l’impression que ce qu’il annonce est prévu et même souhaité depuis longtemps. Les masques tombent. Comment imaginer un seul instant que Mme Zimmermann, si elle avait été élue, ait eu envie de mettre un frein aux si coûteux projets de son cher ami Bohl ?

  3. Vous venez d entrer au conseil municipal est déjà vous avez soulevé tous les maux dont souffre Metz,la preuve qu’ en votant et en vous apportant mon modeste soutien,je ne me suis pas trompé! Un mettis coûteux et n allant au final guerre plus vite qu un bus normal(j en ai fait l expérience) mais il fallait que Mr GROS laisse trace de son passage comme pour le palais des congrès,faisant fi de la conjoncture actuelle! Merci de votre dévouement!

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :