PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Un bidonville aux portes de Metz

Bienvenue à Metz. Sortie 33 de l'autoroute A31 avec le bidonville à droite

Bienvenue à Metz. Sortie 33 de l’autoroute A31 avec le bidonville à droite

Ainsi va la vie dans cette France socialiste. Même si ce n’est que la continuation de la politique UMP.
A l’heure où les drames se multiplient en mer Méditerranée avec un afflux permanent de migrants fuyant les conflits et la déstabilisation de la Libye entre autres, les mêmes qui sont responsables de ce chaos n’ont qu’une solution à proposer. En laisser encore et toujours plus tenter ce voyage mortel en augmentant les moyens de leur prise en charge.
Mais pour quoi faire ?!?


Situation du camp des Roms à Metz

Situation du camp des Roms à Metz

A Metz nous en avons un bel exemple, entre les faux demandeurs d’asile de Blida qui a déjà vu 3 vagues de relogement d’environ 700 personnes à chaque fois et les Roms qui apparaissent à différentes périodes, avenue des deux Fontaines.
La dernière vague de Blida a mis le feu au camp en partant ce qui rend la zone inhabitable…pour le moment.
Cette zone Av. Des 2 Fontaines a déjà été plusieurs fois investie et ses occupants à chaque fois délogés. Mais les derniers occupants semblent mieux résister et la très forte fréquentation de cet axe de passage a permis à beaucoup de prendre connaissance de la situation. Suite aux nombreux messages que nous avons reçu, une seule idée forte en ressort : « Mais que fait le Maire ? »

Eh bien, pas grand-chose. Il y a bien eu une tentative d’entrave à l’accès de ce terrain en prolongeant la glissière de sécurité. Mais si les véhicules sont bloqués par cet ajout, les occupants des lieux arrivant dans une très profonde misère se déplacent à pied. Un autre terrain situé à proximité de la déchetterie et qui connaissait la même situation a lui été complètement grillagé. Encore une fois nous sommes dans la politique d’affichage laissant penser à une action mais sur le fond, rien ne change. Bien évidemment de nombreuses associations politisées et gavées de subventions provenant de vos impôts ne sont pas en reste dans la responsabilité de cette situation.

Voici l’historique de cette zone.
Septembre 2014 :
La zone est facilement accessible et il n’y a « que » deux familles.

DSCN1311

Novembre 2014
Extension de la glissière pour empêcher l’accès au terrain. Toujours deux familles présentes.

Extension de la glissière pour empêcher l'accès au terrain

Extension de la glissière pour empêcher l’accès au terrain

2014-11-24-rom-av-2-fontaines02

Avril 2015
Le bidonville s’est étendu durant l’hiver.

Aucun aménagement prévu pour l'accès au bidonville. La mise en danger des enfants ne semble guère gêner le très socialiste maire de Metz, Dominique Gros.

Aucun aménagement prévu pour l’accès au bidonville. La mise en danger des enfants ne semble guère gêner le très socialiste maire de Metz, Dominique Gros.

Deux roms allant faire leurs courses à la déchetterie de la houblonnière située à 500 mètres du bidonville. Quand je pense aux citoyens responsables qui prennent la peine de ramener leurs déchets pour qu'ils soient traités au mieux pour respecter l'environnement. Il n'y a vraiment pas pire écolo que les socialites

La déchetterie de la Houblonnière située à 500 mètres du bidonville visitée par ses résidents. Les citoyens responsables qui prennent la peine de ramener leurs déchets pour qu’ils soient traités au mieux dans le respect de l’environnement apprécieront. Il n’y a vraiment pas pire écolo que les socialistes

Sans commentaire !

Sans commentaire !

Devant un tel spectacle le doute n’est plus permis ; Metz est entrée dans une époque de faste et de bonheur pour tous.

Pourtant ce problème est très simple à résoudre puisque la Roumanie et la Bulgarie font partie de l’Union européenne. Les Roms sont donc des européens devant répondre aux mêmes lois que tout européen. Ils peuvent se déplacer librement dans l’Union et peuvent s’y établir n’importe où pour une durée de 3 mois. Au-delà ils sont tenus de trouver un emploi, de suivre des études ou de justifier de ressources suffisantes ainsi que d’une couverture maladie.

En l’absence des titres requis, après ces trois premiers mois, ces ressortissants peuvent être expulsés en recevant une «obligation de quitter le territoire français». Ils ont alors un mois pour quitter le territoire français mais ils peuvent, s’ils le souhaitent, revenir légalement en France dès le lendemain…

Sébastien Brodbeck

Enseignement de l'allemand menacé : Metz lésée
À Metz, il suffit de dire "Je veux !" pour avoir un artiste chez soi
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. écœuré de voir ça

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :