PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

GUET APENS sur des policiers messins

Nous apprenons par le Républicain Lorrain de ce jour, qu’il y a une semaine,une bande armée a fait tomber dans un guet-apens des agents de la PAF (Police de l’Air et des Frontières) de Metz afin de libérer 2 kossovars qui allaient être expulsés de France . On découvre que la législation actuelle sur les étrangers en cours d’expulsion est ainsi faite qu’elle leur permet de garder leur téléphone portable. Ce qui en l’espèce leur a permis d’alerter leurs complices et de préparer cette « opération » ou des fonctionnaires de police se sont retrouvés le cutter sous la gorge, obligés de relâcher deux « demandeurs d’asile » qui sont on l’imagine de « véritables chances pour la France ». Une fois de plus il est démontré par l’absurde que l’Etat ne se défend pas et pire empêche ses policiers d’agir. Il est temps de mettre de l’ordre en ce pays et c’est pourquoi le FN ne cessera de lutter aux côtés des Français pour faire triompher le bon sens et le retour à l’ordre républicain à tous les étages de la Nation.

Thierry GOURLOT
Secrétaire départemental du FN Moselle
Président du Groupe FN au Conseil Régional de Lorraine.

[Communiqué de Françoise Grolet] METTIS : la Fête ou la Dette ?
Françoise Grolet réagit : la justice ordonne de reloger 5 familles de demandeurs d'asile
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
3 commentaires
  1. En France, les policiers n’ont plus aucun droit et je les plains. Des fois ils traquent pendant des mois voir des années des filières pour qu’au bout on relache les pires criminels. Et si on policier se fait tirer dessus c’est un petit fait divers, par contre un criminel et de plus étrangers se fait blesser ou par un policier c’est un drame national qui passe sur toutes les chaines !
    En plus, nos prisons sont trop pleines pour pouvoir accueillir des malfaiteurs condamnés, à façon qu’ils ne soient plus obligés d’effectuer leur peine en prison. J’aimerais savoir le pourcentage d’étrangers dans NOS prisons. Le chiffre doit être impressionnant.
    En tant que la France ne refermera pas ses frontières et que la loi soit plus appliquée et que les policiers auront à nouveau des droits, nous continueront la descente en enfer.
    On ne se sent plus en sécurité nulle part et les gens si tolérant n’ont jamais du subir quelque chose pour parler ainsi.

  2. Sachant que dans le Droit d’usage des armes, l’évasion est incluse dans le cadre légal, les policiers auraient eu le droit de faire usage de leurs armes.
    Sachant aussi que sous gouvernement socialiste, toute atteinte à des personnes de nationalité étrangère (mais pas sur les représentants des forces de l’ordre) est considérée comme une atteinte directe à la République, nous devrons malheureusement assister de plus en plus à ce genre d’actes.

    Je souhaite vraiment que l’on renforce les effectifs de Police, mais SURTOUT, qu’on leur redonne des Droits. Il suffit! Les Policiers sont les représentants de la plus vieille et la plus importante institution française: la Justice.
    Ces hommes sont là pour faire respecter les lois, pas pour que ces lois se retournent contre eux alors qu’ils agissent dans les cadres légaux.

    L’opinion publique, enfin, la gauche bobo, fait tout pour nous culpabiliser des vraies valeurs républicaines. Dans quel but?

    Assez.

  3. Les seules populations kosovares qui peuvent demander légitimement l’asile sont, à mon sens, les Serbes et autres minorités du Kosovo. Le danger est permanent pour ces minorités dans ce pseudo état créé de toute pièce par la communauté européenne, aux ordres des Américains. Les Albanais du Kosovo veulent depuis longtemps leur pays ethniquement pur, avec la complicité et l’incompétence de la communauté internationale. La mafia albanaise est l’une des plus puissantes et mieux organisées, et ce qui arrive à Metz n’est pas un cas nouveau dans l’Est de la France. Des « gentils » réfugiés installés chez nous se transforment soudainement en criminels redoutables. Le Kosovo se développe sur des fonds mafieux ainsi que sur l’argent détourné des aides internationales, que l’on se donne d’ailleurs même pas la peine de contrôler. Les pauvres sont encore plus pauvres et plus nombreux. Heureusement pour eux, l’eldorado français est facilement accessible et le gouvernement veille sur leurs droits et leur protection, pendant qu’ils intimident nos forces de l’ordre.
    Je recommande l’ouvrage de Pierre Péan, que j’avais rencontré lors d’une de mes missions : Kosovo, une guerre « juste » pour un état mafieux. Il cible les réseaux mafieux, qui font aujourd’hui des ravages jusqu’à chez nous (drogue, prostitution, armes), avec lesquels nos politiques ont travaillé en mettant en place des criminels albanais avant les bombardements sur la Serbie en 1999, et qui sont au pouvoir actuellement. La communauté internationale ne peut plus reculer, car ce serait faire l’aveu de l’échec d’une politique menée pendant 14 ans déjà. Ce qui arrive à Metz en est malheureusement la conséquence.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :