PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Exclusif : Dominique Gros annonce une diminution de la fréquentation du bus Mettis

Le projet du bus diesel Mettis a toujours été mené comme un outil politique et non pas dans le but de mieux desservir le réseau Messin et moins encore l’agglomération de Metz Métropole alors que l’ensemble des  contribuables le financent !

Preuves en sont le financement et le cadre dans lequel il a été développé à savoir le grand projet de ville du grenelle de l’environnement de Sarkozy.

Dès le lancement, Dominique gros annonçait 24000 passagers/jour, n’hésitant pas durant la campagne municipale de 2014 à démarrer à 17000/j puis à incrémenter le compteur de +1000/j chaque semaine et ce jusqu’au mois de mars 2014. En réalité, la moyenne pour la période 2013 est de 17000/j.

Et la progression exponentielle n’a jamais cessée à écouter le maire socialiste de Metz, Dominique Gros. Plus fier et autosatisfait à chaque évocation des chiffres de la fréquentation pour finalement atteindre 34000 passagers/j selon ses dires lors de différents discours.

La communication officielle stagnant pourtant à 32000/jour (voir le Le Républicain Lorrain du 5 octobre 2014), avec un objectif à 36000/j.

Presentation de la fréquentation du Mettis par le socialiste Dominique Gros à Washington

Presentation de la fréquentation du Mettis par le socialiste Dominique Gros à Washington DC

N’ayant peur de rien, Dominique Gros s’est même rendu les 5 et 6 mars à Washington DC(rien que ça) pour présenter ce bilan très flatteur de 32000/j (graphique à gauche extrait du document en ligne sur focus2015.franceintheus.org).

(*) Mais l’annonce du maire lors du conseil de Metz Métropole du 13 avril 2014 a fait l’effet d’une bombe. Il a en effet annoncé que la fréquentation n’était plus que de 30000 passagers/jour.

Alors après la disparition des arrêts de bus, la suppression de lignes, la diminution de passage, le réseau le Met’ (Le Met’ ? C’est qui celui là ?), le constat est affligeant.

Annoncé comme révolutionnaire et adapté à la réalité des besoins, il faut aujourd’hui admettre que ce réseau n’aura causé que des dégâts.
Tant sur le plan financier avec un dérapage pour un projet annoncé à 163 millions d’euros pour « finalement finir » à 250 millions d’euros … pour le moment, que sur le plan de l’urbanisme avec des matériaux de mauvaise qualité (chinois pour la majorité), des malfaçons à n’en plus finir (joints des bordures de trottoir absents, pavés cassés et qui s’enfoncent dans le sol à rénover tous les ans, de vastes places minérales vides d’humanité, tristes et sans aucune végétation…).
Les problèmes liés à ce chantier sont sans fin mais le plus cher pour la ville restera les travaux en secteur sauvegardé qui ont détruit une partie importante du patrimoine Messin.

(*) il faut bien évidemment lire cette phrase avec ironie. En effet si tous les fait cités sont avérés, ni les élus de la majorité, ni les medias ne reprennent ces contradictions émanants d’un maire sourd aux critiques constructives. Alors deux possibilité s’offrent à nous, soit Dominique Gros a du mal à retenir les chiffres, soit à force de mentir il s’embrouille et ne souvient plus du précédent. A chacun de choisir !


Mise à jour du 15 avril 2015.
Dans la continuité de sa vaine propagande concernant le bus Mettis, le groupe socialiste confirme la baisse de fréquentation.
Il indique une fréquentation de départ à 22000/j et 30000/j actuellement. Alors que la plaquette de présentation pour Washington DC, ainsi que les articles de presse jusqu’à présent indiquaient 24000/j au départ et 32000/j actuellement.(http://www.fiersdetremessins.fr/actualites-42)
2015-04-15-Graphic-19Mettis-Resultats-mk


Pour rappel, quelques méfaits du très cher bus diesel Mettis :
* L’augmentation régulière des tarifs.
* La destruction du Moyen-Pont : http://pourmetz.com/le-moyen-pont-de-metz-xiii-transforme-en-autoroute-pour-le-mettis/
* La cour de l’école Debussy sacrifiée pour le Met’ : http://pourmetz.com/le-mettis-coupe-une-cour-decole/
* Les 1200 arbres des voies Mettis sont Néerlandais : http://pourmetz.com/mettis-les-1200-nouveaux-arbres-ne-profiteront-pas-a-leconomie-locale/
* Le mépris de Thierry Jean pour les commerçants demandant des indemnités : http://pourmetz.com/mettis-le-calvaire-des-commercants-de-metz/
* Malfaçons sur le chantier : http://pourmetz.com/mettis-pas-encore-assez-cher-au-gout-de-la-municipalite/

Sébastien Brodbeck
Front National de Metz

Budget primitif 2015 de Metz Métropole : intervention de Françoise Grolet (vidéo)
Taxes, redevances, bases d'imposition...tout augmente à Metz-Métropole !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. Toutes les photos sur « focus2015.franceintheus.org » sont bancales, comme si c’était voulu pour refléter la réalité. Le mensonge transpire dans cette présentation pour l’oncle Sam. Après la « Valls » du nombre d’usagers, le maire vente la technologie et l’écologie. Un moteur diesel (avec rejet de particules nocives) entraînant une génératrice pour alimenter des moteurs électriques, c’est une succession de rendements qui font que le rendement final est diminués dans la chaîne énergétique. Par exemple, le rendement d’un moteur diesel peut atteindre 45 %, celui d’une génératrice et d’un de moteur 90 %. En final, le beau Mettis a un rendement de 36,5 %. On se rapproche du rendement du moteur à essence et dans ce sens une traction carburant au super 95 aurait mieux fait l’affaire. Sans parler de la complexité pour l’entretien à moyen terme de cet assemblage de technologie et son surcoût. Il y a bel lurette que la SNCF a abandonné les motrices diesel/électrique. Que des mensonges pour endormir les Messins. Mais à Metz, on est très forts et cons. Il n’y a pas de quoi être fiers.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :