PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Désintox France 2 : non, D Gros n’est pas bon gestionnaire !

En avant première au Journal télévisé de France 2 du 12 octobre 2015 : la dernière campagne de com’ très réussie de la municipalité socialiste de Metz !

à 10s
Journaliste : « L’effort d’économie porte trop sur l’investissement et pas assez sur le fonctionnement. Mais quelques villes sont citées en exemple, c’est le cas de Metz en Lorraine. »
Vérité :Le rapport, disponible le lendemain du reportage, ne cite jamais Metz comme exemplaire, comme d’ailleurs aucune ville. Il fait juste le constat que Metz, pour garder la tête hors de l’eau, doit diminuer ses investissements de 45 à 30 M€, et a choisi de diminuer son budget de fonctionnement de 14 M€. Les juges dénoncent en revanche la dérive des collectivités, en terme de coûts de fonctionnement principalement.

La Ville de Metz ne cesse d’investir dans des projets pharaoniques coûteux, mal conçus, avec des coûts de construction multipliés jusqu’à 2 par rapport au coût prévisionnel et chers en coûts de fonctionnement; bus Mettis, Boîte à musique, bientôt le palais des Congrès, le siège de Metz Métropole…
Quand au budget de fonctionnement il a augmenté de 32M€ depuis 2008, date d’arrivée des socialistes à la tête de la ville. En 2008 les charges de fonctionnement étaient de 135 651 000€ pour passer à 167 635 000€ en 2014 soit une augmentation de 31 984 000€/an. On peut mieux faire comme maîtrise des coût ! Cela s’apparente plutôt à un dérapage total de la gestion financière…

à 29s
J. : « C’est une grande ville de l’Est dont les recettes sont au beau fixe »
V. : FAUX ! En 2008, la dette s’élevait à 12,5M€ contre 34,7M€ en 2014. Quand à la Capacité d’Auto Financement, elle est passée de 70M€ en 2008 à 12M€ en 2014 et le Fonds de roulement de 74,6M€ en 2008 à -1,4M€ en 2014. Les finances de la ville sont en chute libre et rien n’est fait pour redresser la barre.

à 30s
J. « Metz, 120 000 habitants. »
V. : Un bref instant de vérité dans cette publicité. Effectivement Metz qui comptait 125 000 habitants en 2008, n’en compte plus que 119 000. Et ce n’est pas la politique de Dominique Gros qui va attirer des habitants hélas…

à 33s
J. « Et seulement 263€ de dette municipale par personne »
V. : FAUX, ET LACUNAIRE ! En 2014, la dette par habitant s’élève à 284€. Sachant qu’elle était de 147€/hab en 2013, la dette a donc été multiplié par 2 en seulement une année ! Mais si la dette est bien de 284€hab et peut paraître faible, il ne faut pas oublier que certaines compétences de la ville ont été déléguées à Metz Métropole et par ce fait, une autre dette pèse sur les Messins, et pas n’importe quelle somme ! La dette de Metz Métropole est passé de 66€/habitant en 2008 à 834€/habitant en 2013 (près de 900€ en 2014, les chiffres officiels n’étant pas encore publiés.) Si l’on additionne 284+834, nous arrivons à 1118€hab. La dette moyenne des villes de la taille de Metz se situant à 1176€/habitant.

à 45s
J. « Et le secret de ce bon élève ce sont ses méthodes pour faire des économies. Une politique parfois surprenante car elle commence ici dans les parcs et jardins de la ville »
V. : Là, on amuse le téléspectateur ! La sauge et le maïs autogérés et autoarrosés pour sauver les finances municipales ?! Et le Directeur-général adjoint nous dit sur un ton badin, presque fier de lui, que Metz « Ville jardin » ne remplacera pas une douzaine d’agents dans les prochaines années. Pas des cadres supérieurs, bien entendu, mais des agents techniques, ceux qui font vivre le service public au quotidien. Le « sentiment de manque d’entretien » peut prospérer à Metz… Ainsi que la dégradation du climat social à la Mairie : 700 agents municipaux manifestaient en juin 2015 !

à 1min 30s
La piscine Lothaire présentée en exemple en terme d’isolation
V. : On nous précise un retour sur investissement sur 10 ans, les chiffres avancés par la municipalité étaient jusqu’alors de presque 30 ans ! Quand disent-ils la vérité ? Et qu’en est-il de la piscine Belletanche, toujours fermée suite aux malfaçons lors de sa rénovation ? Si les économies d’un côté disparaissent de l’autre, aucun intérêt. Et malheureusement, toute la politique menée par Dominique Gros est de la même teneur.

Mise à jour, le 16/10/2015 : le journaliste annonce 2M€ de travaux alors qu’en fait ils se montent à 5M€. D’ailleurs la piscine qui avait déjà connu une fermeture peu de temps après sa réouverture, doit à nouveau fermer pour des problèmes de qualité d’air. Le Républicain Lorrain du 16/10/2015, La loi des séries se confirme à la piscine Lothaire »

à 1min 56s
J. « Et c’est le maire qui donne l’exemple. Ce magazine municipal autrefois distribué tous les mois dans toutes les boîtes aux lettres ne sera désormais publié qu’un mois sur deux. »
V. : Quel aveu, cela fait longtemps que des voix s’élèvent pour demander un allègement de la pravda locale. Tout le monde aura entendu que depuis l’arrivée des socialistes à la Mairie, 4,2 millions € ont été dépensés pour ce  magazine !

à 2min15s
J. « Les frais de bouche ont été divisés par 3 »
V. : Les belles méthodes socialistes ! Plutôt que de réduire le train de vie des cérémonies (avec des repas à 28€ tout de même…) le maire a préféré licencier. Et dans le même temps, il fait exploser le budget de l’événementiel !

à 2min36s
J. « Des économies qui ont déjà permis de ne pas augmenter les impots locaux pendant 8 ans.  »
V. : FAUX et ARCHI FAUX ! Et les hausses d’impôts de 2009 ? de 2010 ? Et la dernière, en septembre 2015, + 850 000 € ponctionnés dans les poches des Messins ? Sans compter les taxes créées ou augmentées (sur l’électricité) et les hausses de tarifs touchant les usagers des services municipaux ? La chaîne publique est-elle donc si naïve pour gober cette intox sans enquête complémentaire ?

à 2min40s
J. « Avec ces nouvelles mesures il s’agit cette fois-ci de compenser la baisse de la dotation de l’Etat qui pourrait priver Metz de 12M/€an  »
V. : FAUX toujours ! Depuis 2008, ces dotations sont passées de 34,2M€ à 32,1M€ soit 2M€ de moins. Et l’Etat annonce une baisse de 12 M€… sur trois ans. C’est beaucoup, mais gouverner, c’est prévoir ! La baisse des dotations de l’Etat n’est pas apparue subitement, le mouvement a été initié par Nicolas Sarkozy et accéléré par François Hollande. Seul Dominique Gros est responsable par son inconséquence à vouloir dépenser l’argent des Messins. Ces fameux 12M€ représentent en fait l’économie nécessaire pour que Metz ne plonge pas définitivement dans le rouge. Les socialistes n’ont pas pour habitude d’adapter les dépenses aux recettes, mais de dépenser à tout va dans des projets sans intérêt économique pour la ville.

En pleine période électorale (à 6 semaines des élections régionales), ce coup de pouce d’une chaîne publique à la municipalité socialiste laisse dubitatif.

Que les foyers messins regardent leur feuille d’impôts, leurs factures de bus, de parking, de cantine, d’électricité…etc, sans omettre de considérer la dette publique qui pèsera sur leurs enfants, et que chaque citoyen prenne ses responsabilités en allant voter pour une autre politique !

Bon Secours, c'est pour quand ?
Hausse fiscale "traumatogène" à Metz-Métropole : parlons-en !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. les premières neige des panneaux solaires ont fait écroulé le toit de la piscine Lothaire !
    comme pour le centre Pompidou. Des fruits ou légumes ou tout le monde peut se servir !? la rigolade ! et 28 euros de frais de bouche c’est bien trop !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :