PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Concentration de demandeurs d’asile à Metz : des riverains excédés.

Intervention de Françoise Grolet au conseil municipal de Metz, le 30 mars 2017 : Question orale / Insécurité

Monsieur le Maire,

La tranquillité publique, dont vous êtes le garant à Metz, est troublée de façon récurrente en certains secteurs, dont les habitants se plaignent de ne pas être entendus. Avec l’arrivée des beaux jours, les troubles se multiplient.

C’est pourquoi, je veux attirer votre attention sur deux problèmes (suite ici)

Le passage du Sablon subit le relogement depuis plus d’un an, dans la résidence Les Lys/Parme, de demandeurs d’asile en provenance de Calais, lesquels avaient été provisoirement installés à Arry.

Le quotidien des riverains est gravement troublé, de jour comme de nuit, par une concentration de population désoeuvrée à laquelle ces logements ne sont pas adaptés (notamment aux familles).

Réponse du maire :
« – Les faits qualifiés de nuisances et de troubles à l’ordre public sont systématiquement pris en compte et donnent lieu à intervention sur le site et à des patrouilles de police nationale ou municipale.
– L’association gestionnaire du foyer a été informée des signalements, un important travail de sensibilisation et d »accompagnement des résidents est réalisé (le maire a commencé par dire « des riverains » : c’est symptomatique…)
– La problématique du logement des demandeurs d’asile est placée sous la responsabilité des service de l’Etat avec lesquels il y a un dialogue et un échange d’information permanent.
»

➤ Si le préfet est effectivement responsable de l’hébergement des demandeurs d’asile, le maire a les moyens d’agir pour ce qui est de la tranquillité publique, pour répondre au souci des Messins.

Le souci du maire, c’est plutôt d’offrir un logement à plus de migrants, demande qui a fait l’objet d’une intervention au début du Conseil municipal. Le Maire de Metz a informé le conseil que 1200 demandeurs d’asile supplémentaires sont arrivés à Metz entre janvier et mars 2017, une majorité étant originaire d’Albanie (donc pas des réfugiés mais des migrants économiques).
« Quelques dizaines » seulement ont été reconduits à la frontière. L’afflux de clandestins à Metz ne se tarira pas, tant qu’on ne supprimera pas les pompes aspirantes à l’immigration clandestines que sont les aides sociales, l’hébergement, les soins gratuits… Il faut aussi contrôler qui passe nos frontières puisque l’Union Européenne ne le fait pas.


portrait_groletFrançoise Grolet
Présidente du groupe FN au Conseil municipal de Metz
Conseiller régional Alsace | Champagne-Ardenne | Lorraine
A Devant-les-Ponts comme partout à Metz, les habitants veulent une police de proximité.
Versement d'une subvention exceptionnelle au Consistoire Israélite de Metz pour la maison mortuaire de Chambières.
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
1 commentaire
  1. Le Maire ne s’occupe déjà pas des nuisances des bars, pour il n’y à aucun problème à Metz.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :