PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Chômage de longue durée : remplacer les allocations par des salaires

Activer un fonds d’expérimentation étatique pour des « entreprises à but d’emploi ».

Conseil municipal du 28 février 2019 : « Territoire zéro chômeur de longue durée ». Intervention de Françoise GROLET

A Metz, 9% des personnes sont au chômage, dont une sur deux de longue durée. Il est proposé d’adhérer à un dispositif de l’Etat favorisant la création d’ Entreprises à but d’emploi. 

Trois idées fortes sont à souligner : 

  • Les chômeurs de longue durée ont des compétences. 
  • Le travail ne manque pas. 
  • Le traitement du chômage coûte cher.  

Alors, que faire : proclamer « Metz Territoire zéro chômeur de longue durée »? Au delà de la promesse du titre qui sonne un peu artificiel, l’idée est judicieuse. Remplacer les allocations par des salaires, c’est rendre de la dignité aux hommes et de l’efficacité aux politiques publiques. 

Il y a déjà un mieux quand l’Etat propose de réorienter les budgets et les coûts induits du chômage vers l’activité économique en soutenant, avec les collectivités locales, des emplois non concurrentiels, j’insiste là dessus.

Libérer le travail du fardeau fiscal et réglementaire, tourner la page du socialisme !

Je crois cependant que la France sortira du chômage de masse seulement en libérant le travail du fardeau fiscal et réglementaire qui empêche les créations d’emplois tout court, en laissant l’Etat prendre en charge le financement des emplois ressortant du service public et eux seuls. Pour cela, nous devrons revenir sur des décennies de politiques plus ou moins socialistes !

Deux conditions : pas de concurrence faussée, s’adresser à tous les Messins.

  • Je serai attentive au fait que les emplois créés dans ces « Entreprises à but d’emploi » ne soient pas en concurrence avec des activités existantes. Sinon on retombe dans les travers socialistes. Ainsi l’exemple qui est donné : « maraîchage ». Qui ignore encore les conditions de rémunération indécentes du travail des agriculteurs français ? Dans le domaine de la transition environnementale, il y a un vivier d’emplois (recyclage, réparation). C’est ce que fait Emmaus par exemple (un des membres fondateurs avec le Secours Catholique et ATD Quart Monde).
  • J’espère que cette initiative participera à réinsérer de nombreuses personnes privées d’emploi. Il y en a dans tous les quartiers de Metz. Aussi j’insiste pour que l’action ne se cantonne pas aux Quartiers Politique de la Ville, qui du fait de l’effet de masse bénéficient de dispositifs propres.

Dans tous les quartiers de Metz, il y a des personnes qui attendent un coup de main pour sortir de la spirale désespérante du chômage de longue durée !

https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/09/05/les-entreprises-a-but-d-emploi-une-alternative-pour-ceux-qui-n-en-ont-pas_5350549_3234.html
Neutralité : faut-il faire confiance aux socialistes ?
Oui à une Europe équilibrée et à une France accueillante aux entrepreneurs
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :