PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Avenant au bail emphytéotique de la Résidence Wolff : un impératif de justice et de solidarité

Intervention de Marie Claude Voinçon au conseil municipal du 17 décembre 2020

Rappelons que le Président du conseil d’administration du Centre communal d’action sociale (CCAS) de Metz, qui n’était autre que le maire de la ville lui-même, Dominique Gros, avait décidé de se séparer de son foyer-logements pour seniors du quartier Outre-Seille.

La municipalité socialiste a ainsi résilié la convention de gestion de la résidence Wolff au 52, rue haute seille en 2016. Une mesure budgétaire qui a obligé la plupart des résidents, principalement des femmes seules à quitter leur appartement pour gagner d’autres foyers logements afin de continuer de bénéficier d’une présence humaine.

A l’époque nos élus FN se sont élevés contre cette décision et la volonté de D Gros de liquider les autres foyers logement qui, disait-il, coûtent trop cher à la ville.

Comprenant vingt-huit appartements réservés aux personnes de 60 ans et plus, cet immeuble était rempli à 90% certes avec un déficit annuel mais nos parents n’ont pas droit à nos contributions ?

La municipalité avait fait le choix d’aider les jeunes majeurs qui occupent les lieux maintenant, tout en délaissant les personnes âgées de cette résidence, alors que le centre-ville est en forte demande par nos séniors pour conserver l’autonomie à laquelle ils sont très attachés. L’immeuble a donc été rendu au bailleur social Metz Habitat Territoire (MHT) le 31 mars 2017 pour des logements sociaux classiques.

La vente doit se faire sans léser les intérêts de la Ville. Proposer des résidences accessibles aux retraités survivant avec des pensions de misère, après avoir travaillé parfois dès 14 ans, et élevé des enfants, ce n’est pas un choix budgétaire, mais un impératif de justice et de solidarité.

Marie-Claude VOINÇON, Conseillère municipale de Metz

Renforcer l'aide aux démarches administratives et numériques.
Après 12 ans de gabegie socialiste, la droite va aggraver la dette de Metz : le RN veut des économies
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :