PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Augmentation de la taxe d’habitation sur les logements vacants

Au Conseil municipal municipal du 25 septembre 2014, Jean-Michel Rossion, pour le groupe FN, a dénoncé l’extension de la  Taxe d’habitation sur les logements vacants.

« Paradoxe, quand tu nous tiens « pourrait constituer en toute logique l’entête de la politique immobilière de la Ville de Metz actuellement en sachant que « schizophrénie fiscale, à gauche toute » serait bien adaptée également.

En effet, il y a quelques instants, nous avons examiné ensemble la situation de plusieurs ZAC, plus ou moins récentes, dont nombre de biens attendent toujours preneurs, ceci venant se cumuler à des logements plus anciens dans divers quartiers qui restent vacants et pour lesquels vous avez décidé d’appliquer la taxe d’habitation dès deux ans de vacance (contre cinq jusqu’alors)

Ne faudrait-il pas prendre un peu de hauteur et se demander honnêtement si il n’y a pas tout simplement un réel problème de d’écart manifeste entre l’offre et la demande quant à l’occupation du parc immobilier messin ?

En outre, ne convient il pas, là aussi, le plus honnêtement possible sans esprit partisan intégrer que nous sommes maintenant en crise économique profonde depuis plus de 6 ans avec, entre autre, son impact direct et lourd sur l’immobilier ?

Enfin, tout simplement, ne faut il pas admettre, même si cela est difficile, mais les chiffres sont là, la baisse de la population de notre Ville, qui a perdu, en l’espace de 7 ans, période 2006 / 2013, près de 4 000 habitants ?

N’oublions en aucune sorte, le vieil adage, plus vrai que jamais : « Trop d’impôts tuent l’Impôt »

Réécouter l’intervention à partir de 1min05s

Jean-Michel Rossion, Conseiller Municipal du groupe Rassemblement Bleu Marine pour Metz à la ville de Metz
PIMMS à la gare SNCF de Metz Nord
Convention de partenariat avec le Centre Régional de Documentation Pédagogique.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :