PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Yann Arthus-Bertrand a t’il filmé Metz-Bellecroix vu du ciel ?

Les 4 et 5 mai 2013, Yann Arthus-Bertrand est venu filmer notre ville depuis un hélicoptère de la Gendarmerie nationale, sur une commande de Metz Métropole (qui débourse 86 000 euros pour ce film de 18 minutes). Gageons qu’il n’a pas capturé cette vue aérienne imprenable de la rue du Stoxey. Tout le long de la rue, la façade de l’immeuble est, comme sur la photo, agrémentée de bâches sous lesquelles vivent les clandestins en attente de relogement par le Pôle Asile.

Pôle asile rue de Stoxey Metz Bellecroix

Vous ne trouverez pas cette vue dans le clip de Yann Arthus-Bertrand sur Metz

 Cette vue représente pourtant bien le quotidien des habitants de Metz-Bellecroix : devoir partager leur cadre de vie – sans qu’on leur ait demandé leur avis – avec une foule de gens venus de partout pour profiter du système social le plus généreux de la planète. Car chacun sait que ces « demandeurs d’asile » sont en réalité à 95% des « réfugiés économiques », comme l’a admis un Préfet de Lorraine. Non seulement les nécessiteux français se retrouvent privés d’aides et d’hébergement par l’afflux de clandestins, mais même les vrais réfugiés politiques sont lésés par le laxisme des gouvernements successifs.

IMG_0535

Depuis 1 an 1/2 la situation n’a jamais été durablement résolue par les autorités préfectorales. Sitôt hébergés dans toute la région Lorraine, les clandestins sont remplacés par de nouveaux candidats. Sur la page facebook de la Mairie de Metz, on lit que si la politique de demande d’asile dépend de l’Etat, la Municipalité participe aussi (notamment par les service sociaux, d’hygiène, la police…) :

 » En référence à la directive européenne du 27 janvier 2003, cette offre d’accueil est de la compétence exclusive du Préfet, avec lequel la Municipalité est cependant en contact permanent et travaille de concert.

La Municipalité est tout autant préoccupée par le respect du droit d’asile et par les conditions d’accueil des demandeurs, que par l’inquiétude des habitants du quartier de Bellecroix de voir se renouveler l’installation de campements illicites et les désagréments qui en ont résulté pour eux.

L’ensemble des services municipaux et sociaux se mobilisent et s’adaptent à la situation. Ils savent prendre les mesures qui s’imposent en termes de propreté et de sécurité. « 

Monsieur le Préfet nommé par le gouvernement de François Hollande, Monsieur le maire (PS) de Metz, comment pouvez-vous encore abuser de la patience des Messins ? Vous aviez promis que le Pôle asile déménagerait fin mars 2013 ; or les habitants de Bellecroix subissent aujourd’hui encore les nuisances d’un bidonville insalubre qui se reconstitue sous leurs fenêtres, devant l’école de leurs enfants !

Qui peut encore croire que la situation est sous contrôle, alors que l’Union européenne a supprimé nos frontières et qu’en janvier 2014 les portes seront grand ouvertes aux ressortissants de Roumanie et de Bulgarie ? Depuis l’Europe jusqu’à nos communes, il est grand temps de reconquérir nos libertés ! 

Françoise Grolet

Exclusif : le bidonville au milieu des barres du quartier de Metz-Bellecroix en vidéo
Conseil municipal de Metz : un élu PS méprise ses concitoyens.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
8 commentaires
  1. On ne parle pas des asiatiques, pourquoi? parce que eux respectent le territoire qui les a accueilli. Il fallait voir ce bidon ville qui cachait autre chose que la misère, vols à Vallières (on en a pas parlé)plus de vêtements , de bijoux de nourritures et de voiture en rentrant chez soi (source très sure) vol de jouets à l’école maternelle, au LIDDL etc, etc, alors arrêtons de les plaindre, ils ont même fracturé les portes de l’ancien CFA pour occuper les lieux.

  2. Triste de laisser venir ces personnes étrangères dans des pseudo »bidonvilles » !
    Une immigration honteuse pour notre ville qui n’apporte rien sauf des désagréments aux riverains qui s’en plaignent constamment,…il faut réagir ce n’est plus supportable pour le voisinage et les habitants de Bellecroix et des environs!
    Quant au droit de vote des étrangers, j’en doute et là les manifestations seront bien plus importantes que « pour le mariage pour tous », donner le droit de vote à des personnes qui ne respectent pas les citoyens, la France et nos lois, alors là c’est vraiment impossible !! je n’ose même pas y penser..

    • Bonjour : …le mariage homo c’était vraiment impossible aussi !…Tout est possible chez-nous…heu, ici !

  3. « respect du droit d’asile », « conditions d’accueil des demandeurs », « inquiétude des habitants du quartier de Bellecroix », si le maire, le préfet, et toutes les autorités nationales et supranationales qui les chapeautent avaient la moindre once de respect pour les uns et les autres, ils commenceraient par combattre tous les réseaux de passeurs qui détroussent ces gens pour les faire venir ici. Ils iraient également vérifier ce qui se passe dans les pays d’origine de ces personnes : sans doute ces pays reçoivent-ils beaucoup d’argent de la France, de l’union européenne, de l’ONU, mais qui profite de cet argent, quel pourcentage sert vraiment au bien commun de la population ? Mais corruption, gaspillages, qui s’en soucie dans nos instances ripoublicaines, européennes et internationales ? A leur manière, ce sont tous de nouveaux esclavagistes.
    Si ces clandestins sont dans la force de l’âge, ils seraient bien plus utiles à travailler à la prospérité de leur pays et à recevoir une juste rétribution à leur travail. Et les Français y seraient également gagnants de multiples manières.
    En attendant ce grand coup de balai salvateur, peut-être les grandes âmes que sont notre maire et notre préfet pourraient-elles accueillir ces malheureux dans leur jardin – ou dans leur intérieur – personnels ?

  4. L’hélicoptère fait un bruit insupportable au dessus de Metz, et le bilan carbone de tout ça on en parle ???
    Vivement 2014 🙂

  5. J’espère que oui ! c’est même un des aspects culturels de Metz, il serait dommage de ne pas montrer l’immigration dans toute sa splendeur !

  6. La honte!!! Que dire de plus??? Tous ces pauvres gens à qui on a promis un asile alors qu’on est même pas capables de loger nos propres citoyens!!! POURQUOI? Pour des voix aux urnes quand vous tenterez de faire passer le droit de vote aux étrangers? JAMAIS!!!
    Et je ne parle même pas des riverains qui subissent ces bidonvilles comme il est écrit.
    Jusque quand allez-vous vous moquer du monde Mr Le Prefet?
    C’est vraiment triste!

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :