PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Qui veut couler le Conservatoire de musique de Metz ?

09/03/2016

Mise à jour : Le Tribunal Administratif de Strasbourg vient d’annuler la nouvelle grille tarifaire votée par Metz Métropole le 2 février 2015, comme « contraire au principe de gratuité de l’enseignement public ». Metz-Métropole va devoir rembourser les frais de scolarité aux parents des élèves des Classes à horaires aménagés musique et danse ( CHAMD), soit 34 350 € pour 229 élèves concernés (Le Républicain Lorrain, 09/03/16). Seuls à avoir contesté ces hausses de tarifs en commission des Finances, nous partageons la satisfaction de l’association des parents d’élèves du Conservatoire, et soutenons la demande de tarifs sociaux et familiaux, en faveur de l’ouverture à tous de la pratique artistique.


14/02/2015

La Moselle classée "Département ami des enfants". Mais pas de la pratique musicale !

La Moselle classée « Département ami des enfants ». Mais pas de la pratique musicale !

Moselle amie des enfants & culture démocratisée : des mots !

Le Conseil Général de Moselle (UDI) se vante d’avoir reçu de l’Unesco le classement « Département ami des enfants » (c’est le 5 ème en France). Récompense due à  « l’ensemble de l’action départementale menée en direction des enfants et des jeunes dans tous ses champs de compétences et d’intervention« . C’est bien de solliciter des félicitations du jury… mais l’important, ce sont les actes ! Voyons donc : l’action du Conseil général dans ses champs de compétence, c’est notamment le « Schéma de développement des enseignements artistiques » voté en conformité avec la loi de décentralisation du 13 août 2004. Le Conseil général affirme même qu’il s’agit de « l’une des priorités de sa politique culturelle ».

Baisse continue des subventions au Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné de Metz par le Conseil général de Moselle

Baisse continue des subventions au Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné de Metz par le Conseil général de Moselle

La réalité est bien différente, comme le prouve la baisse continue des subventions au Conservatoire à Rayonnement Régional Gabriel Pierné de Metz. L’enseignement d’excellence qui est dispensé à tous ne doit pas être opposé à l’enseignement par des structures associatives ou en milieu rural, tous sont complémentaires. Weiten, président du Conseil général de la Moselle, montre son mépris pour l’accès démocratique à la culture représenté par le Conservatoire. 

Le Ministère de la Culture ne vaut pas mieux : parties de 538 809 € en 2002, les subventions dégringolent à 172 355 € en 2014. Et pour 2015, le Conservatoire recevra zéro € du Ministère de la Culture si mal nommé.


Comment réagit Metz-Métropole ? En piochant dans le porte-monnaie des parents !

Annexe 1 de la décision du bureau délibérant du 2/02/14 de Metz-Métropole

Annexe 1 de la décision du bureau délibérant du 2/02/14 de Metz-Métropole : nouvelle grille tarifaire du Conservatoire

Savent-ils faire autre chose ?
les tarifs 2015-2016 décidés par Metz-Métropole (UDI/PS/UMP), pas une ligne n’échappe à l’augmentation : les frais d’inscription… les droit d’entrée… la scolarité pour les habitants du territoire, de Moselle, d’ailleurs…, les Classes à horaires aménagés Musique et Danse (CHAMD)…  et l’inscription à plusieurs disciplines est désormais facturée ! A Metz-Métropole, on serre la ceinture… des usagers. Il faut bien éponger les dettes du très cher Mettis ou le gouffre du Centre Pompidou, qui ont plombé pour longtemps les comptes publics.

Au lieu de recentrer le budget disponible sur les institutions dont ils sont responsables, les mauvais gestionnaires de Metz-Métropole (UDI-PS-UMP), comme ceux du Département (UDI-UMP) ou de la Ville de Metz (PS), continuent de disperser l’argent public dans de nouvelles festivités ou structures supplémentaires. Ces élus témoignent par leurs choix « de l’ignorance, voir du mépris (…) à l’égard d’une musique qui ne soit pas actuelle« . (Editorial d’Emmanuel Dupuy – Diapason n°631 de 12/2014)


Seuls les élus Front National-Rassemblement Bleu Marine ont protesté contre cette décision entérinée par le Bureau de Metz Métropole du 2 février 2015.

Les 1500 élèves du Conservatoire à rayonnement régional Gabriel Pierné seraient-ils des privilégiés ? Au contraire ! le Conservatoire est un des vecteurs de l’élitisme républicain, qui permet à moindre coût d’accéder à la connaissance, à la culture, à l’excellence. C’est la politique inverse que nous voulons : ouvrir largement à tous les jeunes la pratique artistique, cette élévation de l’esprit, cet apprentissage de l’effort, qui au même titre que le sport est si nécessaire dans la vie.

Françoise Grolet, Conseiller communautaire de Metz-Métropole

Fort de Metz-Queuleu, l'exigence d'aboutir.
Mutualisation : la machine à broyer les communes avance !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :