PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Les Messins se serrent la ceinture, mais pas les « Résidences d’artistes »

Intervention lors du conseil municipal du 24 septembre 2015, point n°17, Résidences d’artistes dans les écoles – Saison 2015/2016.

Au conseil municipal du 24 septembre 2015, la municipalité socialiste a décidé de multiplier par deux le budget des « résidences d’artistes », le passant de 70 000 € à 132 000 € de subventions pour 17 compagnies. Alors que tout augmente, tickets de bus… impôts… etc, pourquoi certains budgets continuent d’être alimentés de plus en plus largement ? Les économies, ce n’est pas pour tout le monde !

Bérangère Thomas, élue du groupe Rassemblement Bleu marine pour Metz, est intervenue pour s’interroger sur les Résidences d’artistes : ce concept profite t’il d’abord aux artistes ou aux écoliers ? à tous les écoliers ?

« Ce point nous fait nous interroger sur la valeur formative des résidences d’artistes. Car il est avant tout donné à un artiste la possibilité de, je cite « mener une création, de soulever une problématique en impliquant des jeunes citoyens ». Ce qui est dommageable c’est qu’avant tout on ne mette pas au premier plan le fait d’éveiller la valeur humaine, la sensibilité de toute démarche artistique par les enfants eux-mêmes.

Bérangère Thomas a également regretté que l’Education nationale ne donne pas cette chance à tous les élèves : « Il est dommage que toutes les écoles primaires ne puissent pas bénéficier d’heures d’éveil artistique, plaçant ainsi les élèves dans des environnements culturels très hétérogènes. Nous serions pour un renforcement de l’éducation artistique au niveau des écoles et notamment de l’école primaire. Parce que le diagnostic de l’école d’aujourd’hui est qu’il y a beaucoup de carences, de manques. Et avec l’expérimentation de ces nombreuses classes résidences d’artistes, on se rend compte qu’elle n’apporte pas forcément ce qui est attendu dans l’Education nationale et surtout prendre des enfants dès le plus jeune âge.
Un éveil qui permet notamment d’éveiller les capacités indispensables pour que tout élève ne soit pas handicapé dans son futur, par rapport à une éducation qui aurait été tronquée et notamment des matières d’éveil, d’art plastique et d’éducation musicale.

Ce concept de résidences d’artistes « qui favorise d’abord l’artiste, et en second plan la formation des enfants, est quelque chose qu’il faut revoir ».

Bérangère Thomas,
élue du groupe Rassemblement Bleu Marine Pour Metz

Le besoin d'une médiathèque en Nouvelle Ville
Une politique de l'automobile incohérente à Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :