PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Quattropole : beaucoup d’argent mais aucune volonté politique !

Procès-verbal de l'assemblée générale du Quattropole. 3 élus présents sur 10 alors que le maire a refusé la présence du Front National

Procès-verbal de l’assemblée générale du Quattropole. 3 élus présents sur 10 alors que le maire a refusé la présence du Front National

Conseil municipal du 2 juillet 2015

Notre position reste dans la continuité de ce que j’ai exprimé au conseil municipal du 22 mai 2014 : d’une coopération informelle initiée par Jean-Marie Rausch pour des objectifs concrets et choisis, le Quattropole, qui nous coûte 100 000 €  chaque année, s’est transformé en une lourde tranche du mille feuille institutionnel.

Metz a raté l’opportunité de piloter un outil de coopération qui aurait pu être utile, lorsque Luxembourg a renoncé à accueillir l’association et que la Sarre s’est positionnée. Cela confirme comme au niveau de la Grande région, le manque d’implication et donc de foi côté français dans ces outils transfrontaliers.

Nous sommes d’autant moins motivés pour émettre un vote de confiance que lorsqu’on été votés les représentants de la Ville de Metz au Quattropole, au Conseil municipal de septembre 2014, un élu du FN faisait partie de cette liste. Or, une fois rappelée notre position sur l’évolution d’un outil transfrontalier utile en une lourde et coûteuse institution, vous avez instantanément barré le nom de l’élu FN pour l’attribuer à un élu UMP.

Il est clair qu’ainsi, vous n’auriez aucune contradiction, mais c’est une perte pour le pluralisme démocratique !

Nous regrettons d’autant plus cette décision intolérante à la lecture du procès-verbal de

l’Assemblée Générale du Quattropole, où les représentants messins brillent par leur absence par rapport aux autres partenaires : seulement 3 élus (de la majorité), pour 2 à 3 fois plus de représentants des autres villes.

Tout çà pour ça !

Françoise Grolet

Extrait du budget 2015 Quattropole. De la prostitution aux demandeurs d'asile, on discute !

Extrait du budget 2015 Quattropole. De la prostitution aux demandeurs d’asile, on discute !

Politique Enfance & jeunesse : dépenses excessives et mauvaises économies
Vigilance sur l'enseignement biculturel franco-allemand à Metz
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :