PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

M. GROS, pourquoi tant de haine contre l’école Debussy ?

Après avoir détruit le potager, puis cet été la moitié restante de la cour de l’école Debussy, voila que Dominique GROS et son équipe ont décidé de réquisitionner cette école pour y accueillir une arrivée importante d’enfants allophones.

Allophone, pour ceux qui l’ignorent encore, est un terme de la « novlangue » si chère à la gauche, qui désigne une personne qui a pour langue maternelle une autre langue que la ou les langues officielles.(Définition d’allophone)

Donc, non content d’avoir dégradé les conditions de vie des élèves de l’école Debussy en rasant une partie de la cour d’école, Dominique Gros, leur inflige maintenant une quantité importante d’étrangers ne parlant pas français, certainement issus du camp de demandeurs d’asile de l’avenue de Blida très proche. Certes, la gestion du flux de demandeurs d’asile dépend de la Préfecture, mais qu’a fait le maire de Metz pour endiguer ce flot ? Rien, au contraire ! Sur le plan idéologique, sa majorité est le plus fervent soutien de la disparition des frontières et de la régularisation de l’étranger clandestin. Voir les « cercles du silence » longtemps fréquentés par D. Gros, tous les mois sur la Place d’Armes…

D’ailleurs, lors de l’inscription de ce point à l’ordre du jour du Conseil municipal du 31/10, on n’a entendu aucune remarque, aucune question, ni des rangs de la majorité ni même de la pseudo-opposition Thil-Zimmerman-Oesterlé-Lebeau. Peu leur importe, tant qu’il ne s’agit pas de l’école de leurs enfants. Pourtant, si le Rectorat a créé un poste d’enseignant, l’arrivée de ces élèves « allophones » a bien des conséquences sur le budget municipal : postes d’ATSEM supplémentaires, frais de fonctionnement de l’école. On espère au moins que ces « responsables » politiques ne laissent pas le personnel scolaire se débrouiller avec cette situation !

Encore une fois, on trouve l’argent et les moyens pour favoriser des étrangers au détriment des conditions de vie et de travail des élèves messins. 

Dominique Gros doit rendre des comptes aux Messins et s’expliquer sur le coût et les conséquences de cette quantité importante d’élèves étrangers !

NB : Le dernier Conseil municipal a vu la majorité socialo-écolo-communiste se féliciter sans vergogne de la bonne santé de la démographie scolaire à Metz. Après une baisse continue du nombre d’élèves depuis la saignée militaire opérée par Sarkozy, Dominique Gros annonçait bruyamment l’arrivée de 80 élèves supplémentaires inscrits à la rentrée 2013. Il n’y avait finalement pas de quoi pavoiser…


Point 22 du Conseil Municipal du 31 octobre 2013
Page Facebook sur la démolition


A relire

Agenda : visite de Françoise Grolet à Queuleu - mardi 5 et mercredi 6/11
Agenda : Visite de quartier - Françoise Grolet à Queuleu-Tivoli lundi 5 novembre.
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
3 commentaires
  1. Un des grands drames de notre pays est que nos médias sont complètement inféodés à nos pouvoirs politiques irresponsables et véreux, et ne leur posent jamais les questions qui fâchent : pas un seul journaliste local ou national pour demander pourquoi tout est fait pour spolier les Français et avantager outrageusement des nouveaux venus qui – vu la crise économique que connait notre pays – ont peu de chances de trouver un travail stable et de participer à la prospérité nationale.

    Aucune xénophobie dans ce constat : de leur pays d’origine à ici, ces personnes sont complètement manipulées, elles ne sont que des pions sur un vaste échiquier, il n’y a qu’à voir la manière dont le PS, par l’intermédiaire de son think tank Terra Nova, a décidé de laisser tomber la classe ouvrière au profit de « la France de demain » : http://www.tnova.fr/essai/gauche-quelle-majorit-lectorale-pour-2012.

    Le jour où un journaliste digne de ce nom mettra Dominique Gros face à ses responsabilités et à ses contradictions en exigeant de lui autre chose que ses gnangnantises habituelles, peut-être cela l’obligera-t-il enfin à agir différemment : car si vraiment ces personnes sont des « chances pour la France » comme on ne cesse de nous le répéter, elles sont alors avant tout des chances pour leur pays dont elles devraient participer activement au développement.

    Nous sommes dirigés par de lamentables Docteurs Folamour sans foi ni loi, mais cela se retournera forcément un jour contre eux.

    • Effectivement, aucun journaliste local ou national ne fera l’affront de contrarier ou s’opposer à nos élus et pour cause, d’autres journalistes ont par le passé subi des pressions et ont eu des conséquences sur leurs emplois,……liberté des médias?
      La hausse de la démographie scolaire à Metz? A part des écoliers de l’avenue de Blida, je ne vois pas d’autres explications,…
      Notre Maire se pose en Louis XIV, dirige Metz comme dans une monarchie absolue!
      La Mairie doit changer en 2014, ces élus UMPS sont incapables de gérer au mieux les intérêts des Messins…..

  2. Allophone ? Non mais allo quoi !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :