PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Dominique Gros : des petits trous, du verre, des arbres et les larmes de Debussy

L’école Claude Debussy, située Boulevard Paixhans semble être devenue le terrain d’expérimentation de l’apprenti-sorcier en écologie, Dominique Gros, maire socialiste de Metz autoproclamé « The Businessman ».

Depuis son arrivée aux commandes en 2008, il aura supprimé le potager qui faisait partie de la cour en la réduisant d’autant de surface, puis l’aura réduite une seconde fois pour y faire passer les bus. En termes de cadre de vie et de respect pour ces jeunes qui doivent ainsi subir ce trafic polluant, il y a mieux !

Il y a peu, Dominique déclarait que cette école était « un bâtiment tarabiscoté au style moyenâgeux ». On comprend mieux que le mur historique en pierre de Jaumont de la cour ait été remplacé par un disgracieux grillage vert de jardin. Cette bêtise aura couté 200 000€ pour refaire le mur et supprimer ce grillage. Un mur qui au final ne sera constitué que de béton avec un placage imitation pierre de quelques centimètres.

Récemment, le conseil municipal a voté la création d’un restaurant scolaire pour un montant de 2 472 000€ tout en verre.

En verre ?!? Mais quelle horreur, M. le maire. Qui a donc trahi votre pensée ?
Il est en effet utile de rappeler vos propos lors de la réception des travaux d’isolation de la piscine Lothaire le 4 juin 2014 : « Contrairement à ce qu’on croit, les vitrages c’est des trous thermiques et en fin de compte c’est des pertes d’énergie très importantes »

Il est vrai que D. Gros n’est plus à une contradiction près depuis qu’il s’amuse à dilapider l’argent des messins à dessein électoraliste changeant plus vite qu’une girouette le sens des projets pour être certain de coller au « quartier » ciblé.

Évidemment, en tant que bon écologiste moderne, il serait dommage de ne pas supprimer les 2 derniers arbres présents dans la cour qui sera réduite au moins du tiers de sa surface pour y construire ce superbe dissipateur thermique alias « cantine ».
Eh bien ce sera chose faite au conseil municipal du 26 janvier 2017. Les arbres y passeront.

Encore et toujours des projets à coups de forceps, sans concertation avec le public concerné, la destruction du cadre de vie et de la nature si important pour l’épanouissement des enfants.

Où est donc cette « démocratie participative » dont le maire se vante tant ? N’est-elle démocratique qu’à partir du moment ou l’on est d’accord avec lui ? Certainement !

bro.S

Brita Hagi Hasan à Metz : quel est son rôle à Alep-Est ?
Conteneurisation des ordures : toujours le même dialogue de sourds !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :