PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Article de « La Semaine » et précisions sur la grande Mosquée de Metz

Article de La Semaine, 02/05/13

Article de La Semaine, 02/05/13, Cliquez pour agrandir

Notre Questionnaire aux Messins soupçonné de « petits accommodements avec la réalité factuelle » ?

Cela me donne l’occasion d’apporter quelques précisions nécessaires à l’appui de notre affirmation : oui, la Municipalité utilise bien les impôts des Messins pour la Grande Mosquée de Metz !

– Dès son élection, Dominique Gros annonçait sa volonté de réunir les communautés musulmanes autour d’une Grande mosquée commune. En janvier 2012, la Municipalité, ayant trouvé un terrain à Belletanche, a annoncé vouloir l’acheter, pour le louer ensuite à la grande Mosquée selon un bail emphythéotique : c’est en clair un bail de très longue durée (18 à 99 ans), conférant au locataire les droits d’un quasi-propriétaire, avec un loyer symbolique voire gratuit. La congrégation catholique propriétaire du terrain n’a pas voulu le céder, la municipalité aurait voulu l’exproprier, expédient refusé par les musulmans eux-même. La recherche continue, une nouvelle piste était évoquée il y a quelques mois à Metz- Grigy. 

– D’ores et déjà, l’union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (UACM), qui prépare le projet de Grande Mosquée, est hébergée dans des locaux municipaux à Borny.

– Enfin, « la loi de la république laïque », qui interdit en effet toute subvention à l’Islam, est largement  contournée en France par divers maires du système UMPS, comme l’actuel Premier ministre Jean-Marc Ayrault à Nantes, et pas plus loin qu’à Woippy avec le sénateur-maire UMP François Grosdidier. La mosquée de Woippy a en effet été intégralement financée sur fonds publics (3 millions d’euros tirés de la Dotation de Rénovation Urbaine) au moyen d’un artifice : le projet financé n’est pas « la Grande Mosquée de Woippy » mais… « le Centre Interculturel de Woippy ». 

Cultuel, Culturel, juste une lettre de plus… et 3 millions d’euros de différence ! Interrogé sur la contribution financière de la municipalité socialiste, Antoine Fonte, adjoint chargé des Cultes, a répondu : « Nous n’excluons pas de le faire dans le cadre légal » (Républicain Lorrain du 30/09/2010).

L’exemple de Woippy peut laisser craindre les mêmes « accommodements avec la laïcité républicaine » de la part des prétendants UMP à la mairie, d’autant que leur seule et unique réaction au projet de grande Mosquée de Metz a été d’accuser les socialistes de « faire le jeu du FN » (N. Colin-Oesterlé, Républicain Lorrain du 24/01/12) .

Les députés UMP Denis Jacquat et Marie-Jo Zimmerman ont apporté leur soutien au projet aux côtés de la municipalité socialiste, lors de l’inauguration des locaux de Borny le 24 mars 2012.

Au nom de la légalité, de la neutralité républicaine, et de l’utilisation des deniers publics dans l’intérêt des Messins, nous entendons bien, aujourd’hui comme demain, informer nos concitoyens de ce qu’on fait de leur argent.   

Communiqué de presse : "Grande Mosquée de Metz : Les enchères montent... et les Messins dans tout ça ?"
Pour Metz : "pas là pour faire de la figuration"
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. Bon à savoir!
    Le problème en politique et avec les journalistes, c’est de jouer sur les mots pour essayer de faire passer des choses qui, dites clairement, ne passeraient pas…
    Il n’y a qu’à voir l’exemple de la mosquée de Woippy! OUPS pardon le centre interculturel…
    En changeant juste le nom de la chose, on peut se permettre de le financer avec le denier public, donc notre argent, nos impôts…
    Quand on voit ça, + le Mettis qui desservira bien plus Borny et Woippy que le reste de la ville, on va finir par se dire que les chrétiens de Metz vont devenir une minorité culturelle… Alors être solidaires, d’accord, mais légalement et Equitablement SURTOUT!!!

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :