PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Quel avenir pour Bon-Secours ? Quelles attentes pour le quartier ?

La fermeture du CHR Bon-Secours porte un coup dur au quartier Ste Thérèse-Nouvelle Ville. Quel avenir donner au site ? C’est l’objet d’un débat public entre les candidats à l’élection municipale, MM. Grolet, Gros, Maréchal et Zimmerman, organisé par l’association Ville Nouvelle  vendredi 28 février à 20h, au gymnase de l’école Ste Thérèse. BS 8 questions
C’est aussi l’occasion pour les habitants d’interpeller les candidats sur différents problèmes propres au quartier. Françoise Grolet a répondu au questionnaire préparant ce débat ; vous pouvez apporter votre contribution aux réponses qui suivent. 

 

> CIRCULATION 

  • Si vous êtes élu(e), envisagez-vous un projet Mettis 2 ? Si oui, de quelle manière cela impactera-t-il notre quartier ?

Je n’envisage pas d’investir dans un Mettis 2 compte tenu de son faible rendement économique, écologique et social. Le Mettis coûte plus cher, pollue plus et reste vide en dehors des heures de pointe. Pour le quartier, ce projet sèmerait la désolation : nuisances des travaux, fermeture de commerces, suppression de places de parking, rétrécissement des 

voies automobiles.

  • Le Mettis 1 a engendré une baisse de l’offre de service (hier 3 lignes de bus TCRM, aujourd’hui plus qu’une) et un trajet plus complexe. Que proposerez-vous pour rectifier cette situation ?

Nous avons prévu une remise à plat de l’offre de transport et de circulation afin d’offrir le même service à tous le Messins. Nous remettrons en cause la prévalence du Mettis sur les autres lignes et sur la circulation en général.

  • Seriez-vous disposé(e) à autoriser le stationnement résidentiel à plusieurs véhicules par foyer, contre un seul aujourd’hui ?

Nous voulons rendre le stationnement gratuit sur l’ensemble de la ville avec des zones bleues dans les zones en tension. Autoriser deux macarons par foyer ou commerce en zone bleue nous semble une évidence, cette mesure est dans notre programme.

  • Que comptez-vous entreprendre concrètement pour réduire la dangerosité de la rue du XXe Corps Américain ?

Je suis ouverte à toute concertation sur le sujet. Il y a des points dangereux dans le quartier auxquels nous sommes sensibilisés, comme le passage emprunté par les enfants entre l’école Ste Thérèse et la rue St Jean, vers la rue Drogon.

> CULTURE

  • Quels sont vos projets culturels pour le quartier ?

Nous comptons mettre en place une offre touristique pour chaque quartier afin de faire découvrir, avec les comités de quartiers notre patrimoine aux Messins et aux touristes. Ce quartier familial avec deux lycées manque clairement d’une salle de réunions pour les associations du quartier, et d’une bibliothèque, à installer sur le site de Bon Secours.

> ECOLOGIE

  • Seriez-vous prêt(e) à rendre le stationnement résidentiel gratuit pour les véhicules électriques ?

Oui et pour les autres aussi.

  • Que comptez-vous faire pour diminuer le fort trafic de circulation, et donc de la pollution, dans notre quartier ?

Metz souffre plutôt d’une paralysie progressive du trafic ; diminuer la circulation signerait l’arrêt de mort du quartier et de la ville. La priorité est de résorber les embouteillages, donc repenser le carrefour de Ste Thérèse, et celui de la rue Clovis et du Sablon. La circulation du XXeme Corps et de l’avenue de Nancy profite à la vitalité du quartier.

> ECONOMIE

  • Quelles mesures concrètes vous engagez-vous à prendre pour dynamiser le quartier et le rendre attractif ?

Pl P de Vigneulles

Le quartier Nouvelle ville a toujours été attractif, mais souffre du départ de Bon Secours. Nous prendrons en main le dossier de la requalification avec vigueur, en rompant avec l’immobilisme passé des projets d’urbanisme. Cela suppose de ne lancer que des projets réalistes dans la conjoncture actuelle.

  • Quelle affectation nouvelle envisagez-vous pour les locaux SNCF laissés vacants rue Pierre Perrat ? Pour l’ancien Centre de tri situé rue Clotilde Aubertin ?

Le centre de tri n’étant pas constructible car pollué, nous ne prévoyons pas de construction, mais un parking qui rendra les plus grands services aux habitants. Les locaux SNCF n’appartiennent pas à la mairie et sont toujours la propriété de la SNCF.

  • Pensez-vous engager un audit d’implantation commercial couvrant Bon Secours et les artères voisines (avenue de Nancy, avenue Pasteur, rue du sablon et avenue Leclerc de Hautecloque) ?

Nous ne voulons pas implanter de nouveaux commerces à Bon-Secours. Il y a déjà trop de cellules commerciales vides à faire revivre en priorité, les ajustements se feront naturellement.

> FINANCES

  • Vous engagez-vous à ne pas augmenter les impôts durant votre mandat, et ce sans augmenter dans le même temps la dette de la Ville ? Et d’agir de la même façon au niveau de Metz Métropole ?

Ni augmentation d’impôts et taxes, ni augmentation de la dette. La métropole a atteint son niveau d’endettement maximum, il est peu probable qu’elle soit capable d’emprunter encore. Je m’engage à gérer la municipalité à budget constant, car gouverner c’est choisir.

  • Vous engagez-vous à mettre en place une ligne budgétaire dédiée pour la rénovation des équipements publics vieillissants (écoles, mairie, église Sainte-Thérèse) ? Et si oui, de quel montant ?

Nous ne prévoyons pas de nouveaux grands projets durant notre mandat, car les contribuables de Metz et Metz Métropole doivent digérer les 500 M€ d’investissements réalisés par D. Gros. Ni Mettis2, ni Palais des Congrès. Les lignes d’investissements disponibles de l’ordre de 40M€ par an seront affectées en priorité à la rénovation et au remplacement d’équipements.

> PROPRETE

  • Allez-vous mettre en place dans le quartier le système de conteneurisation de Metz Métropole et les bacs roulants à l’instar de ce qui s’est fait sur Montigny-lès-Metz ?

Ce sujet est de la compétence de la Métropole, les processus sont déjà engagés. Nous estimons que les conteneurs ont une emprise trop importante et dénaturent le quartier.

  • Vous serait-il possible d’organiser une collecte des déchets verts chez les particuliers comme cela se fait dans d’autres communes françaises ?

Pourquoi pas ? Ce sujet est aussi de la compétence de la Métropole, et la valorisation des déchets aurait dû être étudiée au lieu de l’usine de Chambière qui gaspille des ressources en bois.

  • Quelles mesures complémentaires à celles existant aujourd’hui, vous engagez-vous à prendre afin d’améliorer la propreté des voiries du quartier ?

La propreté est une question de civisme individuel, d’équipements suffisants (distributeurs de canipoches, poubelles) mais aussi de présence policière dans les rues. Nous voulons restaurer cette présence visible (ex brigade canine permettant de libérer un policier sur trois formant l’équipe).

> REHABILITATION DE BON SECOURS

  • Etes-vous disposer à créer un centre médical de proximité ?

BS carte postaleAbsolument. La disparition des urgences est un problème pour tout le nord-ouest de la ville. Nous avons prévu d’inclure une permanence médicale dans le projet de Bon-Secours, en concertation avec les professions médicales et paramédicales du quartier.

  • Vous engagez-vous à respecter le Plan d’Urbanisme Local en ne dépassant pas le R+5 pour le projet sélectionné ?

Bien sûr ! Les immeubles élevés dénaturent les quartiers de Metz (ex l’Amphithéâtre). Le projet que nous porterons au terme d’un dialogue transparent intègrera la valorisation des parties historiques et la réalisation d’équipements publics et d’espaces arborés compensant les effets de la circulation.

  • Pouvez-vous affirmer que la mémoire du site de Bon secours sera prise en compte par la conservation des éléments historiques (vitraux, bas reliefs…) et par l’attribution du nom de Bon Secours à l’un des bâtiments du nouveau site ? 

    Bas Relief de l'Hôpital Bon Secours

    Bas Relief de l’Hôpital Bon Secours

Oui, nous sommes d’abord attachés à rénover ces éléments historiques. D’une manière générale, nous nous occuperons en priorité du patrimoine existant et investirons durant ce mandat dans les parties de la ville qui ont souffert du désintérêt de la mairie au profit des Zac, Mettis et autres équipements démesurés.

> SECURITE

  • Les riverains du quartier se plaignent de nuisances sonores sur des zones précises (Fondation Abbé Pierre implantée rue Clovis avec les aboiements de chiens intempestifs, et square Dornès avec du tapage nocturne récurrent). Que comptez-vous apporter comme actions précises pour les faire cesser ?

Toutes ces nuisances qui compliquent le quotidien des riverains doivent être évitées par une présence accrue de la police municipale et la prise en compte des réclamations. Pour plus de réactivité, nous voulons allonger les horaires de la police municipale en soirée (3h, après la fermeture des établissements) La Fondation Abbé Pierre rend un service social important, mais les règles de vie commune doivent être respectées par tous. L’emplacement de ces structures d’accueil social doit être repensé pour éviter les nuisances.

  • Vous engagez-vous à ne pas créer de nouvelles structures d’accueil et/ou d’hébergement pour personnes en situation de précarité, compte tenu de l’offre existante (Fondation Abbé Pierre et projet Adoma rue Drogon) ?

ADOMA Rue DrogonConcernant l’immeuble de la rue Drogon, la municipalité sortante s’est portée garante dans l’achat du bâtiment par ADOMA qui devait y installer 141 logements sociaux. Ce projet était déjà beaucoup trop dimensionné pour une insertion réussie dans le quartier. La « réquisition » par la préfecture au profit des pseudo-demandeurs d’asile rend les nuisances inacceptables pour les riverains. Nous nous engageons à mettre tout le poids de la mairie dans nos négociations avec la préfecture pour revenir sur cette situation imposée aux habitants, et à supprimer toute mesure municipale qui servirait de pompe aspirante à cet afflux (subventions aux associations de soutien par exemple).

  • Quelles mesures concrètes comptez-vous prendre pour améliorer la sécurité du quartier ?

Nous voulons redonner à la police municipale les moyens d’agir pour concourir à la sécurité dans les rues, et ne plus tolérer les réseaux de mendicité de type maffieux. Une mesure concrète (cf supra) : la création de brigade canine qui libèrera un policier par équipage pour multiplier les rondes.

> URBANISME

  • Que comptez-vous faire pour doter notre quartier d’aménagements profitant directement aux habitants ?

La requalification de Bon-Secours est une priorité. Plutôt que des nouveaux logements, commerces, bureaux qui ne correspondent à aucune demande du marché, nous privilégions des équipements publics (salles municipales, maison médicalisée, mairie de quartier) et un équipement sportif et/ou square arboré et sécurisé avec jeux pour les enfants du quartier.

  • Seriez-vous d’accord pour proposer un crédit d’impôt et/ou un prêt à taux zéro pour le ravalement des immeubles et maisons du quartier ?

C’est le genre de mesures que nous envisageons dans le cadre de la rénovation urbaine que nous voulons pour le mandat. Nous ne pouvons néanmoins nous engager tant que nous n’aurons pas audité les finances de la ville à notre arrivée.  

Metz - Interview Françoise Grolet : "A un moment il faut atterrir"
SABLON : réunion publique mardi 18 février à 20h00
Faites le savoir Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Email this to someoneShare on Facebook0
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :