PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Clandestins à Metz : Expulsion ou relogement ?

 

Mercredi 18 juin à 8h : les habitants de la rue du Stoxey assistent apf aiemà une opération commando : en deux heures, le campement de clandestins qui leur rendait la vie impossible est démantelé, avec un grand concours de forces de l’ordre (Police aux frontières, Police nationale, Police municipale), des bus TCRM pour transférer les personnes, et des services techniques de la Mairie pour le nettoyage (il reste une odeur épouvantable et des espaces verts dévastés).

Bellecroix est enfin libéré de ce fardeau imposé par la gestion catastrophique des gouvernements UMPS et l’incurie voire la complicité de la Mairie de Metz, qui n’a de compréhension que pour les clandestins. On espère que les enfants handicapés pourront désormais rejoindre leur local, dont on peut apercevoir sur la photo les fenêtres et aérations bouchées…
 abri alliés  albanais
Un nouvel hébergement a été ouvert pour une partie des clandestins : un bâtiment du ministère de l’Ecologie, déjà submergé de détritus après quelques jours d’occupation, et dont le règlement est affiché en langues balkaniques à l’entrée.

Cet abri de nuit est situé à proximité de la nouvelle Plateforme des Demandeurs d’Asile (PADA) qui a déménagé avenue de Blida.

C’est ici que va se produire désormais l’afflux de toute la misère du monde…

 pada blida  camp blida
Et au bout de l’avenue de Blida, après le foyer 115 du Pont des grilles, et avant le foyer Sonacotra une aire pour gens du voyage… bref dans ce qu’on peut appeler « le Camp des saints » en référence au livre prophétique de Jean Raspail, voici le nouveau campement des clandestins, dressé par les autorités préfectorales et municipales, sur un terrain appartenant à la ville de Metz, bref l’illégalité organisée !
Françoise GROLET

 

Résultats partiels de notre consultations aux messins
Clandestins à Metz-Bellecroix : colère des habitants, inaction des pouvoirs publics
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
1 commentaire
  1. L’avantage, après « l’Affaire Leonarda », c’est que tous les clandestins auront compris…reçu 5 sur 5 le message du chef de l’Etat français : un enfant scolarisé chez nous est, en tout état de cause, inexpulsable ! Intouchable ! imaginez combien de Leonarda et combien de papa Dibrani vont encore affluer à Metz !
    Un grand merci àMonsieur Hollande, à monsieur Gros, et à tous les socialistes.

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :