PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Affichage sauvage par l’extrême gauche : le FN demande la tolérance zéro

affichage sauvage dans toute la ville de Metz, sur le campement de migrants à Metz Blida

Conseil municipal de Metz, le 26 octobre 2017 – Intervention de Françoise Grolet

La convention que nous allons voter vise à faire assurer par la Ville l’entretien des zones d’activité économique transférées à Metz Métropole. Et je lis que cela concerne non seulement l’entretien des équipements publics, mais aussi la propreté.
A ce sujet, comment ne pas évoquer la submersion d’affiches sauvages concernant le bidonville de migrants de Blida, dans toute la ville de Metz, ZAE comprises ?

M le Maire, je vous avais questionné sur ce problème au conseil de juillet dernier et vous m’avez dit que vous seriez très attentif au respect des règles d’affichage, et je commençais de constater à la rentrée que la situation s’était un peu améliorée.

Et voilà que la ville est submergée par une campagne d’affichage qui n’’épargne même pas les copropriétés privées ! J’en ai des témoignages indignés ; beaucoup de messins sont choqués de voir que la charge de travail des agents de la ville est alourdie par les provocations de quelques uns.
Au bout de 3 semaines, le nettoyage n’est toujours pas fait, ce qui ne peut qu’encourager les contrevenants. Chacun sait que la tolérance zéro est essentielle pour dissuader la récidive. Pouvez vous nous dire si la Ville a porté plainte contre ces pollueurs ?

Il se trouve que le forfait est signé, puisque les auteurs de cette campagne d’affichage sauvage sont indiqués sur l’affiche, il est donc tout à fait possible de les identifier : Collectif mosellan de lutte contre la misère, ATTAC, Sud Santé Sociaux, Sud logement social, NPA, Basta, LO, EELV, Humanitaires pour Blida, FSU, FI, Ensemble, Solidarité migrants mosellans, Rébellion Blida, CNT.

(Nota : le maire m’a répondu que lorsqu’il s’agit d’un collectif, on ne peut pas identifier les responsables… Bref il ne veut rien faire !)

Je constate, en revanche, que le corollaire pour empêcher l’affichage sauvage n’est toujours pas réalisé : il s’agit de ne pas permettre que les espaces d’affichage libre soient recouverts en permanence par la publicité pour des événements commerciaux. Cette pratique est illégale, et il n’est pas de l’intérêt de la Ville de la laisser faire. Il faut, pour que la répression de l’affichage sauvage soit efficace, que les espaces permettant l’expression des des opinions et de la vie associative soient respectés.

Je vous incite donc à la fermeté, alliant la répression et la prévention, pour le respect de notre cadre de vie et des finances publiques.

Copropriétés à la dérive : on ne les sauvera qu'en reconnaissant l'origine des problèmes
Question orale de Thierry Gourlot : pour un parking aérien au passage des Arènes
Faîtes le Savoir Share on FacebookTweet about this on TwitterEmail this to someone
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Sondage Migrants

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :