PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Quel avenir pour le logement social à Metz : les méthodes du passé ou la préférence nationale ?

Conseil de Metz Métropole 28/09/2021 – Intervention de Françoise GROLET sur la création de la Société d’économique mixte  » Eurométropole de Metz Habitat  »

Par quel phénomène des logements HLM qui ont été si convoités par les Messins en raison de leur situation, de leur cadre environnemental, ont aujourd’hui une image si dégradée ? 

Si ce n’est pas le quartier, le problème vient des attributions (préférence étrangère) et il s’aggrave par l’inaction (mauvaise gestion de l’OPH). 

L’attribution des appartements à des bénéficiaires qui arrivent de loin sans revenus et seront donc toujours prioritaires : dans les faits, c’est la préférence étrangère qui s’applique.

Certains profitent du regroupement pour instaurer leur loi, ou imposent un mode de vie incompatible avec le nôtre. Les habitants sont très souvent attachés à leur quartier, mais la vie leur est rendue impossible : tapage, insalubrité, menaces, sur-occupation, trafics divers…

Est-il acceptable que dans des quartiers comme la Grange aux Bois, qui pourraient être qualifiés de résidentiels, le quotidien soit pourri par la loi épouvantable des dealers ! Est-il acceptable qu’un groupe ethnique fasse régner sa loi dans un immeuble, et prenne le contrôle de la cave commune en privant un jeune homme handicapé de son vélo pendant tout l’été pendant qu’ils sont partis au pays ! Et tant d’autres exemples que nous confient les Messins…

L’OPH devrait réagir aux multiples plaintes faisant respecter les règles de vie commune sous peine de perdre son droit au logement : la tolérance zéro c’est la base ! 

L’office HLM se caractérise par son inaction et ses dysfonctionnements. 

Il est difficile de demander l’exemplarité aux autres quand se succèdent des dysfonctionnements perpétuels, malgré l’alternance politique et les changements de nom. 

« OPAC » (quel nom prédestiné) du temps de la droite, qui finit en redressement judiciaire jusqu’aux années 2010,  avec encore une dette de plus de 100 millions. Pendant ce temps, zéro investissement et zéro maintenance.  

« MHT »  sous la présidence socialiste de Mme Kaucic avec la valse des directeurs-fusibles et la souffrance du personnel. L’agence de contrôle ANCOLS dénonce notamment de graves dysfonctionnements dans l’exécution des marchés publics : travaux surpayés ou pas réalisés… Quelles suites judiciaires ? 

« MMH » avec le transfert à Metz-Métropole, où droite et gauche partagent des décisions inouïes comme la construction exorbitante d’une résidence HLM au dessus de Muse. Je cite le RL : « une opération coûteuse mais on voulait être présents à Muse ». Presque 200 000 € l’appartement ! 

Résultat : un parc de logement très dégradé et une vacance catastrophique

Un patrimoine à 75% en mauvais état : menuiserie, électricité, chauffage : 2/3 des logements ont le classement énergétique D, 1/6 ont le classement  E ou + ! Et vous vous dites écolos ? Vous vous dites humanistes quand des personnes handicapées ou âgées sont bloquées par des ascenseurs constamment en panne ?

Une vacance des logements catastrophique, passée de 5% en 2015 à 11% aujourd’hui. Dans les passoires énergétiques, le taux est de 16 à 17%, mais même sur le patrimoine attractif il est de 5-6% ! Cela représente une perte annuelle de loyers de 7 millions €.
Je vous alerte sur une proposition du rapport : « négociation de hausses dans le cadre de réhabilitations ».  Il serait totalement immoral de monnayer un cadre de vie juste décent contre une hausse de loyer pour la majorité des habitants qui paye son loyer et respecte les règles ! 

Quel avenir : Les méthodes du passé ou la préférence nationale ?   

L’audit réalisé alerte sur le plan d’investissement « très ambitieux » de 390 millions en 10 ans. Il n’est pas en proportion avec les possibilités de l’Office, qui a de lourdes charges mais n’a pas les ressources propres pour des travaux considérables. Même avec l’apport de la Caisse des Dépôts : 35 millions à la création de la société d’économie mixte. Les experts appellent à la vigilance quant aux engagements si les prévisions ne sont pas réalisées.

Faut-il faire confiance à ceux qui connaissaient la situation mais n’ont rien dit et rien fait ? Je rappelle que F. Grosdidier Vice-président au logement siégeait au Conseil d’administration de l’Office HLM. L’ancien maire D. Gros le rappelait quand l’opposition LR de jadis demandait un poste d’administrateur pour contrôler les décisions ! M Grosdidier, allez-vous me nommer parmi les 14 représentants de Metz Métropole ? (( * NB : sa réponse a été négative…))


La solution de bon sens que nous proposons est d’inscrire la préférence nationale (et subsidiairement européenne) dans les principes d’attribution du logement social. Cela libèrera des places et des moyens pour rénover les logements et répondre à la demande forte de nos concitoyens qui n’ont pas moyens de se loger autrement. La solidarité nationale est un réflexe naturel appliqué dans tous les pays du monde mais diabolisé en France : il est temps de changer !

Françoise GROLET – Élue de Metz et de la Métropole – Conseillère régionale

Conseil municipal du jeudi 23 septembre 2021 : Vos élus RN forces de propositions pour Metz !
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :