PourMetz.com : Remettons Metz dans le Bon Sens

Avec nous, vous entrez à l’Hôtel de Ville !

Au second tour des élections municipales, les Messins ont donné au Rassemblement Bleu Marine pour Metz 15,63 % des voix et quatre conseillers municipaux (dont trois conseillers communautaires).

Grâce à vous, le Front National, le parti de la vraie vie, est à nouveau présent à l’Hôtel de Ville !

Beaucoup de nos concitoyens portent seuls un fardeau quotidien qui s’appelle : précarité, insécurité, pression fiscale, solitude, perte d’identité, injustices. Ils ont un grand sentiment de déclassement, pour notre belle ville de Metz comme pour eux. Je veux leur dire : vous entrez avec nous au Conseil municipal, nous porterons votre voix ! Cette confiance que vous nous avez témoignée au premier et au second tour de l’élection, nous devrons en être dignes. Notre opposition sera franche, sans complaisance mais constructive, en ayant toujours à l’esprit l’intérêt de notre ville et le respect des contribuables messins. 

Autour de notre groupe d’élus, une équipe soudée et courageuse, que je remercie de tout cœur, continuera à faire le lien avec vous dans tous les quartiers de Metz. 

Une majorité de nos concitoyens voulait refermer la parenthèse du PS à Metz, ouverte en 2008 par les querelles d’égos de la vieille droite messine. Leur entente d’il y a trois mois s’est fondée sur un seul serment : ne pas se rapprocher du FN. Nous avions publié une charte, sur la base de laquelle il était possible de s’engager : non sur un partage des places, mais sur dix engagements concrets. Prisonnière de ses alliés et de l’UMP, Mme Zimmermann s’est bornée à faire à nos électeurs d’illisibles avances platoniques qui n’ont pas permis de remporter la ville. Ils assumeront donc seuls la responsabilité du maintien du PS à Metz. Ce résultat est accablant pour notre ville. Pour notre part, nous voulons travailler à la reconquête de Metz avec toutes les personnes de bonne volonté.

Françoise Grolet
Conseiller régional de Lorraine
Conseiller municipal de Metz avec Thierry Gourlot, Bérangère Thomas, Jean-Michel Rossion.IMG_4220

Qui veut continuer de payer les lubies du tandem Gros - Bohl ?
VIDEO - Municipales Metz : revivez le débat de l'entre-deux tours
Faites le Savoir Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
11 commentaires
  1. Je souhaite un grand courage au « carré d’As » pour contrer tous ces idioties sociales !!! Je ne pourrais pas, cela me rendrait malade !!
    Heureusement, que vous êtes à la mairie, mais malheureusement pas assez nombreux pour faire un vrai changement dans notre ville.
    Encore 6 ans pour accélérer la corrosion et la dérive !!
    Notre Maire est vraiment le champion des menteurs et sa politique pro immigrés et anti français est une catastrophe !! J’ai l’impression qu’il utilise les français seulement dans le but de payer toutes les aides aux immigrés. Et l’insécurité à Metz n’en parlons pas !!! de pire en pire et comme la police ne prend plus les plaintes, alors tout va bien…surtout pour les statistiques.

  2. D’après les récents tweets lus sur Marie-Jo, elle commence bien son travail ….par son abstention des votes à la mairie. Puis son absence au Monument aux Morts en étant au café du coin.
    Ah, j’oubliais, elle veut refaire compter les bulletins de vote car elle n’est pas contente du résultat. Moi non plus, d’ailleurs, mais pas pour être dans son sens.
    J’aime bien la tournure des choses, Marie-Jo perd les pédales……
    Bravo à ceux qui ont voté pour elle, j’en connais beaucoup qui vont s’en mordre les doigts.
    Heureusement, au FN les prises de fonctions sont faites sérieusement et les conseillers ne prennent pas part à ce cirque.
    Les vrais visages se dévoilent.

  3. Bravo Françoise. Bravo Thierry, Bérengère et Jean-Michel

    Bon courage pour faire face aux chevaliers blancs de l’Empire du Bien qui vont se boucher le nez devant le FN alors qu’ils ont les pieds dans la vase depuis si longtemps !

  4. Bravo à nos 4 conseillers municipaux, vous êtes les meilleurs.
    Je suis très fière de vous.
    Cela fait plusieurs mois que je me bats à vos côtés et je continuerai à le faire.
    Vous êtes les porte-paroles des messins en colère.
    Et à tous les internautes qui prétendent que le FN est partenaire du PS, sachez que cela n’a JAMAIS été le cas et cela ne se fera JAMAIS.

  5. Le site « pourmetz.com » continue à vivre et reste à l’écoute des Messins au lendemain des élections, ce qui est une excellente chose. On ne peut pas en dire autant des sites de campagne des deux autres candidats. Les pages de leurs sites restent lettre morte et sont figées à tout jamais dans le contentement de soi. Elles n’affichent pas un souvenir de campagne, mais témoignent au présent de leur véritable nature : auto-satisfaits, fiers d’eux-mêmes, en lutte permanente pour le pouvoir. C’est ainsi qu’aujourd’hui ils oublient les Messins avant même de les avoir écouté. Longue vie à « pourmetz.com » qui deviendra le lieu d’expression des Messins qui veulent être entendus.

  6. C’est un très beau carré d’as qui rentre à l’Hôtel de Ville sous notre bannière!!!!!!!
    Bravo pour cette campagne digne, intègre, attentive, chaleureuse, et si proche des Messins et de leurs préoccupations quotidiennes…..

  7. Grâce à vous, on en reprend pour 6 ans avec les mêmes, beau travail!

    • Réponse à Martin : au lieu de vous plaindre, vous n’aviez qu’à voter pour le bon sens. Ce n’est pas grâce au FN que la gauche est toujours là, vous le savez très bien puisque nous la combattons de toutes nos forces.
      Comme dit Jean, longue vie à ce site qui est le seul à écouter les messins!!!

    • Je comprends et partage votre inquiétude pour notre ville ; mais qu’avez vous fait pour que le PS ne l’emporte pas ?

      • Vous connaissez mon avis sur le sujet, je vous estime trop pour vous vouloir vous faire de la peine, d’autant plus que, devinant que la cause semblait perdue à cause de la bavure de la Mosquée et de l’irresponsabilité du Maire de Sarreguemines appalant à voter PS à Forbach, j’ai moi-même voté FN dans l’unique but de montrer à l’UMP et au PS que le Peuple de France n’hésitera pas à confirmer ce choix dans l’avenir si aucune prise de conscience des problème liés à l’identité nationale n’était pris en compte.

        Mais pour le reste je regrette que pPour les têtes de liste UMP (Mme Zimmermann surtout bien sûr) et FN (hélas vous-même aussi car c’était possible), il n’est pas contestable que la priorité de chacune était d’exister en portant le plus haut possible les couleurs de son propre camp, l’intéret de Metz et des Messins apparaissant, de fait, secondaire.

        Bref, toutes les listes nous ont pris pour des imbéciles…

        C’est une occasion manquée de réconcilier les citoyens avec la noblesse de la politique et de l’engagement public des élus dans l’intéret supérieur de la « Res Publica » : l’abstention en sort le grans vainqueur, il est inévirable, à l’avenir, de voir un nombre encore plus important d’électeurs refuser de cautionner ces dérives qui donnent à la « soupe électorale » un très mauvais goût, celui de l’intéret partisan… sans en entonner le chant.

  8. bravo ! de l’opposition chez les socialos ! un peu de bon sens pour Metz! en avant pour le 3ieme tour les européens !

Laisser une réponse

Le Maire de Metz ne vous demande pas votre avis. Nous si.

Migrants
Malgré les demandes du groupe Front National, le maire de Metz et son équipe ne veulent pas demander leur avis aux messins par le biais d'un référendum sur la question importante de l'accueil de plusieurs centaines de migrants à Metz et alentours.
Sur ce sujet, même la vieille droite, (ex UMP, UDI, ...) est d'accord avec le maire : il faut accueillir à bras ouverts ces hommes souvent seuls qui ensuite feront venir leurs familles.
Nous vous donnons ici la possibilité de donner votre avis sur l'accueil de nouveaux migrants. N'hésitez pas.

Souhaitez vous que Metz accueille de nouveaux migrants ?

View Results

Loading ... Loading ...

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement des nouvelles Pour Metz

Sélectionner une liste :